Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Limace-sauteuse glanduleuse (Hemphillia glandulosa)

Protection actuelle ou autres désignations de statut

À l’heure actuelle, la Wildlife Act de la Colombie‑Britannique, qui interdit la collecte, la manipulation et le commerce de toutes les espèces d’animaux indigènes sans permis, ne couvre pas les invertébrés. Par conséquent, H. glandulosa et les autres gastéropodes terrestres indigènes de la province ne jouissent d’aucune protection légale. Les évaluations concernant les gastéropodes terrestres n’ont pas encore été effectuées aux fins des listes rouge et bleue de la Colombie‑Britannique (S. Canning, comm. pers.).

La classification mondiale de (Hemphillia glandulosa) est G2 (NatureServe Explorer 2001). Aux États‑Unis, elle figure sur la liste des espèces nécessitant un inventaire et une gestion (survey and manage), cette liste étant établie par le Northwest Forest Plan du Bureau of Land Management; ce plan régit la gestion des forêts anciennes et de peuplement mûr situées sur les terres fédérales, de l’État de Washington au Nord de la Californie (Burke et al., 1999; Kelley et al., 1999). Elle ne figure pas sur la liste de l’UICN (Hilton‑Taylor, 2000) et n’est pas couverte par le Endangered Species Act des États‑Unis (US Fish and Wildlife Service, 2001). Frest et Johannes (1995) recommandent que H. glandulosa reçoive le statut d’espèce menacée à l’échelon fédéral et dans l’État de Washington, et d’espèce en danger de disparition en Oregon; sa classification d’État est S1 en Oregon (NatureServe Explorer, 2001).