Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'Aster feuillu (Symphyotrichum frondosum) au Canada

Résumé technique

Symphyotrichum frondosum

aster feuillu – short-rayed alkali aster

Répartition au Canada :

Colombie-Britannique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada.

Estimation basée sur la distance entre le site le plus au nord et celui le plus au sud, en présumant que la largeur moyenne de l’habitat potentiel est de un kilomètre p. ex. : rives est/ouest des lacs, rivières méandriques, lacs adjacents dans une vallée). 56 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1) ?

Inconnues, mais peu probables

Superficie de la zone d’occupation (km²).

Estimation basée sur la superficie de l’habitat que l’on sait occupée. Probablement << 1 km² (900 , selon les observations limitées réalisées sur le terrain)

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Un petit déclin possible et la perte d’une très petite sous-population

Y a-t-il des fluctuations extrêmes (ordre de grandeur > 1) ?

Inconnues

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

4

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

Espèce annuelle

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

<1 000, mais peut changer d’une année à l’autre

Tendance de la population totale quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

En déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Ne peut pas être déterminé

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Inconnues, mais il y a des variations d’une année à l’autre

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Non

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Inconnues

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

Menaces (menaces réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

À l’heure actuelle, les principales menaces sont le piétinement, les travaux de gestion des plages et les plantes envahissantes.

L’aménagement d’une installation sur la rive du lac Osoyoos pourrait avoir de graves répercussions.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

É.-U. : Montana : gravement en péril (critically imperiled); Wyoming : en péril (imperiled); SNR dans dix autres États, notamment dans l’État de Washington.

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Possible, mais peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Probablement

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Oui

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-elle?

Peu probable

Analyse quantitative

Sans objet

Statut actuel

COSEPAC :en voie de disparition (2006).

Statut et justification de la désignation

Statut : en voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab (ii,iii,iv,v) + 2ab (ii,iii,iv,v)

Justification de la désignation : Une plante herbacée annuelle de rives de lacs présente seulement dans quelques sites restants dans des habitats restreints. Les petites populations peuvent être perturbées par des activités comme le piétinement, l’aménagement des plages, la propagation des plantes envahissantes et l’aménagement potentiel d’une infrastructure d’envergure à un des sites primaires.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet. Aucune donnée précise ne permet de déterminer s’il s’agit d’un déclin ou d’une fluctuation.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Satisfait aux critères d’espèce en voie de disparition B1ab (ii,iii,iv,v) + 2ab (ii,iii,iv,v) puisqu’elle a de très petites zones d’occurrence et d’occupation, une présence dans seulement quatre sites et un déclin inféré à partir de l’exploitation actuelle des rives de la zone d’occupation, de la qualité de l’habitat, du nombre de populations et du nombre de plants matures.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet. Bien que moins de 1 000 plants soient peut-être présents les années où les niveaux d’eau sont adéquats, une perte de 20 % ne peut pas être inférée à l’avenir. Au moins une population compte plus de 250 plants matures lors de certaines années, et une seule population compte peut-être 95 % des plants. Cela dit, ces nombres sont difficiles à établir vu les importantes fluctuations dans la taille de la population.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Satisfait aux critères d’espèce en voie de disparition D1 et D2 avec possiblement moins de 1 000 plants matures les années où les niveaux d’eau sont élevés, la présence de seulement quatre sites, une très petite zone d’occupation, une série de menaces actuelles et une importante menace potentielle connue.

Critère E (Analyse quantitative) : Non disponible.