Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'Aster feuillu (Symphyotrichum frondosum) au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :

Symphyotrichum frondosum (Nutt.) Nesom, Phytologia, 77 (3) : 282, 1994.
Basionym (Nesom, 1994) :
Aster frondosus (Nutt.) Torr. et Gray, A.,Flora of North America : 2(1) : 165, 1841.
Brachyactis frondosa (Nutt.) Gray, A., Proc. Am. Acad. Arts viii. (1873) 647.
Tripolium frondosum Nutt., Trans.Amer. Philos. Soc. N. S. vii. (1841) 296.

Noms communs :

français

aster feuillu

anglais

  • short-rayed aster ou alkali aster (Douglas et al., 1998)
  • short-rayed alkali aster (ITIS, 2004)

Famille :

Astéracées (famille des asters)

Principal groupe végétal :

dicotylédones)

Kartesz (1999) inscrit cette espèce comme un Brachyactis frondosa. Aster frondosus est le nom employé pour cette espèce en Colombie-Britannique (Douglas et al., 1998). Toutefois, les recherches actuelles ont montré que le nom Aster sensu stricto ne s’appliquait pas aux membres nord-américains de la tribu Astereae (Nesom, 1994; Noyes et Rieseberg, 1999; Semple et al., 2001). La seule exception est l’Aster alpinus L. (Nesom, 1994; ITIS, 2004). L’Aster frondosus a été placé dans le genre Symphyotrichum par Nesom (1994). Il a été clairement démontré que le genre Symphyotrichum n’est pas apparenté à l’Aster sensu stricto (Noyes et Rieseberg, 1999). Dans le système d’information taxinomique intégré (2002), le statut taxinomique Aster frondosus est rejeté et celui de Symphyotrichum frondosum est accepté pour cette espèce. Le traitement du genre Symphyotrichum pour Flora North America est présentement en préparation par Luc Brouillet et d’autres. La nomenclature ci-dessus sera employée par les rédacteurs (Brouillet, comm. pers., 2003; Semple, comm. pers., 2003). Dans le présent rapport, nous suivons la nomenclature adoptée par Brouillet et al.

Description morphologique

Herbe annuelle de 5 à 60 cm de hauteur à plusieurs branches (figure 1) généralement décombantes (Wiggins, 1980), mais pouvant être dressées, qui émergent d’une racine principale (Douglas et al., 1998). Les capitules sont habituellement très nombreux, paniculés et épiés (Munz et Keck, 1970). Les fleurs ligulées mesurent de 1,5 à 2 mm de longueur, ne dépassent que de très peu les fleurons, sont d’un rose ou d’un blanc vif chez les spécimens vivants et deviennent d’un blanc fade une fois séchées (Douglas et al., 1998; Lomer, 1996). Les bractées involucrales mesurent de 5 à 9 mm de hauteur et sont de presque égales à modérément graduées, et obtuses (St. John, 1937). Le Symphyotrichum ciliatum, une espèce similaire, se distingue du S. frondosum par l’absence de rayons.

Figure 1. Symphyotrichum frondosum (source : Douglas et al., 1998, publié avec autorisation.)

Figure 1. Symphyotrichum frondosum

Description génétique

Le nombre de chromosomes du S. frondosum est n=7 (Houle et Brouillet, 1985).