Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'Aster feuillu (Symphyotrichum frondosum) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

À l’échelle mondiale, la présence de cette espèce n’est connue qu’aux États-Unis, au Mexique et au Canada (figure 2), plus précisément dans les États AZ, CA, CO, ID, MT, NV, NM, OR, UT, WA et WY (USDA, 2002), dans le nord de la Basse-Californie, au Mexique (Houle, 1988), et en Colombie-Britannique (Douglas et al., 1998). Cette espèce a été signalée (le synonyme Brachyactis frondosa) dans le Maine (NatureServe, 2004), mais il s’agit fort probablement d’une erreur.

Figure 2. Répartition nord-américaine du Symphyotrichum frondosum. (Information sur la répartition généralisée à partir de Houle, 1998, figure 1.)

Figure 2.   Répartition nord-américaine du Symphyotrichum frondosum

Aire de répartition canadienne

Au Canada, la présence du Symphyotrichum frondosum n’est connue qu’en Colombie-Britannique, où l’espèce pousse principalement sur les rives des lacs dans la zone biogéoclimatique de la graminée cespiteuse du sud de la vallée de l’Okanagan (Douglas et al., 1998). La présence de l’espèce a été confirmée dans quatre sites, soit sur le rivage du lac Osoyoos, du lac Vaseux, du lac Skaha et du lac Max (Penticton). Le site du lac Osoyoos accueille quatre sous-populations : une sous-population confirmée, une disparue et deux non confirmées. Une population isolée et éphémère a été signalée à Surrey, dans des matériaux de dragage sur la rive du fleuve Fraser. Cette occurrence a maintenant disparu, mais fait croire à Lomer (1996, 2001) que cette espèce existe probablement en amont dans le bassin versant Fraser-Thompson.

Figure 3. Répartition du Symphyotrichum frondosum en Colombie-Britannique, Canada. Remarque : la population éphémère disparue de Surrey ne figure pas sur la carte.

Figure 3. Répartition du Symphyotrichum frondosum en Colombie-Britannique, Canada. Remarque : la population éphémère disparue de Surrey ne figure pas sur la carte

L’espèce a été cueillie pour la première fois en C.-B. par Eastham, en 1939, sur la rive du lac Osoyoos. Dans son ouvrage intitulé Supplement to the Flora of Southern British Columbia (1947), l’auteur note la présence de l’espèce à Penticton et à Osoyoos. Cette occurrence pourrait provenir ou non de la population du lac Max (Penticton), mais Baumbrough (comm. pers., 2005) pense qu’elle pourrait représenter les plants à la pointe sud du lac Okanagan, un site qui a été exploité depuis.

En 1992, Lomer a redécouvert le S. frondosum sur la rive du lac Osoyoos et a cueilli des spécimens en 1993 (collection Lomer nº 93-281, UBC). Ce site a été confirmé par Douglas en 1995 (collection Douglas nº 13081, V) et plus récemment par Lomer, en 2000 (collection Lomer nº 3908, UBC). Deux nouvelles populations canadiennes ont été signalées par Lomer en 1999, une au lac Vaseux (collection Lomer nº 99-260, UBC) et une autre au lac Skaha (collection Lomer nº 99-263, UBC). Une nouvelle sous-population observée sur la rive du lac Osoyoos est mentionnée dans le présent rapport (documentation photo).

La population isolée de Surrey a été découverte par Lomer, en 1994 (collection Lomer nº 94-228, UBC?). Le spécimen de référence ne peut pour l’instant être localisé, mais J. Semple de la WAT a confirmé qu’il s’agissait du S. frondosum (Lomer, 2001). Bien qu’il puisse s’agir d’une occurrence accidentelle, Lomer (1996) est tout de même pratiquement certain que l’espèce pousse dans le bassin versant du fleuve Fraser. Les populations de l’État de Washington poussent du comté de Cowlitz, à l’ouest, à celui de Spokane, à l’est, ce qui suggère que l’espèce pourrait être observée à l’extérieur du secteur de l’Okanagan.

Le signalement d’un site de cette espèce sur l’île de Vancouver (Klinkenberg, 2004) est fondé sur une collection faite par Krajina en 1960, mais annotée par Lomer en 1993 comme étant l’A. chilensis.

La zone d’occurrence est d’environ 56 km². La zone d’occupation combinée est de 900 , mais la zone d’occupation pour plusieurs sites n’est pas connue.