Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Grenouille Léopard (Rana Pipiens)

Répartition

La grenouille léopard se rencontre dans la majeure partie du centre et du Nord‑Est de l’Amérique du Nord (figure 2). Une carte préliminaire illustrant la répartition de la grenouille léopard à l’échelle nationale a été élaborée au cours des années 1940 (Mills, 1948, in Bleakney, 1958). Une carte de répartition par points a été produite environ dix ans plus tard (Logier, 1955, in Bleakney, 1958).

Au Manitoba, la grenouille léopard était autrefois répandue à l’ouest et au sud du lac Winnipeg (figure 3). Sa présence a été signalée par la suite à l’est du lac Winnipeg, le long de la rivière Berens (Preston, comm. pers.). La grenouille léopard se rencontre au nord jusqu’au lac Southern Indian (57o 10' 00" de latitude N, 98o 29' 58" de longitude O). Elle était abondante dans les marais bordant les rives sud des lacs Winnipeg et Manitoba jusqu’en 1975 (Eddy, 1976). Elle était présente en plus faible densité dans l’Interlac et dans le reste du Sud de la province. Selon Eddy (1976), la grenouille léopard formait une population unique le long des rives du lac Manitoba.

Figure 2. Aire de répartition de la grenouille léopard en Amérique du Nord. (Source : Russell et Bauer, 1993)

Figure 2. Aire de répartition de la grenouille léopard en Amérique du Nord. (Source : Russell et Bauer, 1993)

Figure 3. Aire de répartition historique de la grenouille léopard dans l’Ouest du Canada.

Figure 3. Aire de répartition historique de la grenouille léopard dans l’Ouest du Canada.
Les données sont tirées de sources diverses --  Manitoba : Preston (1982), Saskatchewan : Secoy et Vincent (1976), Alberta: Wagner (1997), Colombie‑Britannique : Green et Campbell, 1984, Territoires du Nord‑Ouest : M. Fournier (comm. pers.).

En Saskatchewan, la grenouille léopard était répandue; selon Secoy (1987) elle était présente dans toute la province à l’exception du coin nord-est. La grenouille léopard était présente partout au sud du 55e parallèle environ (lac la Rouge; figure 3), avec aussi une occurrence au lac Athabasca (Secoy, 1987) et une autre entre les lacs Black et Bompas, à l’est du lac Athabasca (Heard, 1985). Au Manitoba et en Saskatchewan, la répartition de l’espèce coïncide approximativement avec la transition dans la forêt boréale entre la zone essentiellement boisée et celle combinant forêt et terres nues (Rowe, 1972). Cette situation ne s’observe pas en Ontario, où la grenouille léopard est présente le long du littoral de la baie James et de la baie d’Hudson (Schueler, 1973).

En Alberta, la grenouille léopard était largement répandue au sud du 55e parallèle (figure 3). Historiquement, elle atteignait à l’ouest les contreforts et les parties basses des Rocheuses. La répartition de la grenouille léopard au nord du 55e parallèle est incertaine, mais l’espèce a été observée au nord du lac Athabasca jusque dans les Territoires du Nord‑Ouest (Fournier, 1997). La grenouille léopard se rencontrait le long des rivières Milk, Saskatchewan Sud, Red Deer, Battle, Saskatchewan Nord et Athabasca (Seburn, 1992c).

En Colombie‑Britannique, la répartition de la grenouille léopard a toujours été restreinte (figure 3). L’espèce était présente dans le sillon des Rocheuses du Sud, près des eaux d’amont des vallées fluviales de la rivière Kootenay et du fleuve Columbia, ainsi que dans la région de Creston, à l’extrémité sud du lac Kootenay (Orchard, 1991). Une population a été découverte à Osoyoos (Carl, 1949, in Orchard, 1991), et l’espèce a été introduite sur l’île de Vancouver (Green, 1978).

La grenouille léopard a une répartition limitée dans les Territoires du Nord‑Ouest (Fournier, 1997), sa présence n’y ayant été mentionnée qu’à neuf endroits. La mention la plus ancienne remonte à 1901, et l’espèce a été observée récemment à trois de ces endroits (depuis 1980).