Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la corydale de Scouler au Canada - Mise à jour

Protection actuelle et autres désignations de statut

Désignations internationales

La corydale de Scouler n’est pas visée par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages (CITES) ni par l’Endangered Species Act des États-Unis, et elle n’est pas inscrite sur la liste rouge de l'UICN. L’organisme NatureServe a classé la corydale de Scouler dans la catégorie G4, qui signifie, qu’à l’échelle mondiale, elle est fréquente à commune (plus de 100 occurrences), apparemment non menacée, mais à répartition peut-être restreinte ou risquant d’être exposée à l’avenir à des facteurs jugés menaçants (NatureServe, 2006b).

La corydale de Scouler est classée comme espèce rare uniquement en Colombie-Britannique. Au Washington et en Orégon, deux seuls autres territoires pour lesquels l’espèce est répertoriée, on lui a attribué la cote SNR (NatureServe, 2006b), qui signifie que sa situation n’a pas été évaluée.


Désignations nationales et provinciales

Au Canada, comme la corydale de Scouler ne se rencontre qu’en Colombie-Britannique, la cote N3N4 lui a été attribuée à l’échelle nationale. Le COSEPAC a classé la corydale de Scouler comme espèce menacée au Canada en 2001, et celle-ci figure maintenant à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril du Canada. À l’échelle provinciale, le Centre de données sur la conservation de la Colombie-Britannique a classé la corydale de Scouler dans la catégorie S3S4 et l’a récemment rayé de la liste rouge du ministère de l’Environnement de la province pour l’inscrire sur la liste bleue (J. Penny, comm. pers., 2005).

La corydale de Scouler pourrait être protégée en Colombie-Britannique en vertu de la Wildlife Amendment Act (2004), puisqu’elle figure sur la liste bleue et qu’elle est classée comme espèce en péril à l’échelle nationale.

Deux populations situées dans des parcs provinciaux (Carmanah-Walbran et Nitinat River) sont protégées par la Provincial Park Act, et une troisième (no 138), située dans la réserve écologique Klanawa River, est protégée par l’Ecological Reserves Act. La Provincial Park Act protège l’espèce des activités d’aménagement forestier. Le Government Actions Regulation pris sous le régime de la Forest and Range Practices Act (FRPA) de la Colombie-Britannique permet de désigner des aires d’habitat faunique (AHF) afin d’assurer la protection de certaines espèces et communautés végétales. La corydale de Scouler est visée par l’Identified Wildlife Management Strategy, sous le régime de la FRPA, qui permet également la désignation d’AHF. Des AHF ont été désignées pour protéger huit sites de corydale de Scouler dans les bassins des rivières Nitinat et Klanawa-Est; cette mesure soustrait les sites aux activités d’aménagement forestier de façon définitive. Les aires d’habitat faunique sont des aires officiellement protégées, mais l’entretien des peuplements peut y être autorisé en vue de maintenir un stade de succession favorable à la corydale de Scouler.

Enfin, les deux sociétés forestières qui mènent des activités dans les différents bassins hydrographiques de la région ont enregistré dans leur système d’information géographique toutes les données du Centre de données sur la conservation de la Colombie-Britannique, et elles en tiennent compte dans leur planification des coupes (Bill Beese, comm. pers.; Bo Ferguson, comm. pers.).