Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Lipocarphe à petites fleurs (Lipocarpha micrantha)

TAILLE ET TENDANCES DES POPULATIONS

La population de la plage Missisquoi, au Québec, a été découverte en 1953. Elle a été à nouveau signalée en 1955, en 1956 et en 1957. Comme on n’a pas réussi à la retrouver en 1989, on peut supposer qu’elle soit disparue (Labrecque, comm. pers., 2001).

La population de la plage Holiday, en Ontario, a été découverte en 1984. À ce moment, 15 individus ont été observés (Oldham et Crins, 1988). La population a été retrouvée en 1987 (Sabourin et al., 1992; Reznicek, comm. pers., 2001). Le secteur a été fouillé en août et en septembre 2001, mais en vain. C’est la dégradation de l’habitat, décrite ci-dessus, qui a causé la disparition de cette population.

La population de l’île de Sable, dans le Nord-Ouest de l’Ontario, a été découverte en 1995, et plusieurs milliers d’individus ont été observés à ce moment-là (Oldham, comm. pers., 2001). Dans le cadre des relevés de 2001, nous avons observé environ 1 800 individus et recueilli des détails sur l’état de la population. Grâce à ces données, il sera désormais plus facile de dégager les tendances à long terme.

La population de la baie Pound Net, dans le Nord-Ouest de l’Ontario, a été découverte en 2000. À cette époque, 75 individus ont été observés. En 2001, toute le site était inondé, et aucun individu n’a été retrouvé. Comme il a été mentionné ci-dessus dans la section « Biologie », cela ne signifie pas que la population soit disparue.

La population du lac Osoyoos, en Colombie-Britannique, a été signalée pour la première fois en 1982 et a fait l’objet de plusieurs relevés par la suite (Donovan, comm. pers., 2001). Au moment de notre relevé de 2001, la population comptait entre 30 000 et 50 000 individus, soit le plus grand nombre jamais signalé. Cet effectif élevé peut s’expliquer par les conditions particulièrement favorables de cette année-là ainsi que par l’intensité plus élevée des efforts de recherche déployés.