Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC surl’iris lacustre (Iris lacustris) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations de statut

 

Au Canada, environ un tiers des sites d’iris lacustre se trouvent dans des aires protégées, notamment des parcs, des aires de conservation et des zones d’intérêt naturel et scientifique (ZINS). Deux des plus importantes populations se trouvent dans la réserve naturelle Dorcas Bay (parc national de la Péninsule-Bruce) et dans le parc provincial de la Pointe MacGregor. Au Michigan, au moins sept grandes colonies se trouvent en partie ou en totalité sur des terres appartenant à l’État, et d’autres se trouvent dans des réserves de la Nature Conservancy ou de la Michigan Nature Association.

En Ontario, environ la moitié des sites se trouve sur des terres privées, le reste, sur des terres appartenant aux Premières Nations ou de tenure inconnue.

Aux États-Unis, l’iris lacustre est désigné espèce menacée au niveau fédéral ainsi que dans le Michigan et le Wisconsin. Il n’est toutefois pas inscrit sur la liste rouge de l’UICN. NatureServe classe l’espèce dans la catégorie G3 (vulnérable), et le Centre d’information sur le patrimoine naturel de l’Ontario lui a attribué la cote S3 (vulnérable) à l’échelle de la province. Sur son site Web, NatureServe décrit ainsi les menaces qui pèsent sur l’espèce : « L’aménagement des rivages est manifestement la principale menace pour l’espèce. L’utilisation de véhicules hors route, l’élargissement des routes, la pulvérisation de produits chimiques, l’épandage de sel et la succession végétale naturelle présentent une menace de moindre importance. » [traduction]