Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Iris lacustre (Iris lacustris)

Résumé technique

Iris lacustris

Iris lacustre

Dwarf lake iris

Répartition au Canada : Ontario

 

Information sur la répartition

·        Superficie de la zone d’occurrence (km2)

(Le total d’habitats propices à l’espèce comprend les sites connus à partir du rivage jusqu’à environ 2 km à l’intérieur des terres.)    : 382 km2

·         Préciser la tendance dans la zone d’occurrence (en déclin, stable, en expansion, inconnue).    Stable

·        Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)? Non

·        Superficie de la zone d’occupation (km2) < < 1 km2 (2 625 m2)

·         Préciser la tendance dans la zone d’occupation (en déclin, stable, en expansion, inconnue). Probablement stable

·         Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)? Non

·         Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés). Environ 40 sites ont été consignés dont 18 ont
été vérifiés, et, aussi, 4 populations probablement existantes ont été consignées plutôt récemment. En 2004, le personnel du ministère des Richesses naturelles a aussi localisé d’autres sites que l’auteur n’a pas vus.

·         Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue). Inconnue

·         Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)? Non

·        Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue). Probablement stable

 

Information sur la population

·         Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.). Inconnue (plusieurs années)

·         Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles). Estimé à légèrement au dessus de un million de pousses, mais l’espèce forme des colonies clonales représentant un certain nombre de plantes distinctes. De 0 à 35 % des pousses fleurissent. La plupart des pousses peuvent se reproduire par voie végétative.

·         Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue. Inconnue, probablement stable

·         S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte). Non applicable

·         Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? Non

·         La population totale est‑elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.‑à‑d. migration réussie de < 1 individu/année)? Non

·        Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue). Inconnue

·        Y a‑t‑il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)? Non

·        Énumérer les populations et donner le nombre de populations dans chacune.

Voir l’annexe 1

 

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

-  Construction de chalets et aménagement paysager;

-  Construction routière;

-  Manque de variabilité génétique.

 

Effet d’une immigration de source externe

·        Statut ou situation des populations de l’extérieur? États-Unis : stable

·        Une immigration a‑t‑elle été constatée ou est‑elle possible? Peu probable

·        Des individus immigrants seraient‑ils adaptés pour survivre au Canada? Probable

·        Y a‑t‑il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants? Probable

·      Peut‑il y avoir sauvetage par des populations de l’extérieur? Non probable, car la production de graines est faible et la dissémination semble être très localisée.

Analyse quantitative : Non applicable

Statut antérieur

Désignation précédente par le COSEPAC : aucune

 

Statut et justification de la désignation

Statut : Menacée

Code alphanumérique :D2

Justification de la désignation :
C'est une espèce rare dans le monde, endémique de la région des Grands Lacs et présente au Canada uniquement dans des zones calcaires semi-ombragées de la péninsule Bruce et de l'île Manitoulin en Ontario. Au Canada, l'espèce est présente dans environ 40 sites; elle subit la perte et la détérioration de son habitat dans certains sites. Plusieurs sites ont disparus en raison du développement. Deux des plus grandes populations sont protégées dans un parc national ainsi que dans un parc provincial.

Application des critères

Critère A (Population totale en déclin) : Non retenu (information insuffisante).

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) : Les populations existantes sont trop nombreuses, et les populations se trouvant du coté ouest de la péninsule Bruce ne sont pas gravement fragmentées.

Critère C (Petite population totale et déclin) : Non retenu. Bien que un million de pousses ait été relevé pour cette espèce clonale qui forme des colonies de grande taille, le nombre d’individus réels représenté par la présente donnée est inconnu.

Critère D (Très petite population, ou aire de répartition restreinte) : Comble la désignation d’espèce menacée en vertu du code D2 selon la superficie de la zone d’occupation de moins de 3 km2, et occurrence de l’espèce dans une région où il y a une forte occupation de chalets ou un aménagement ayant entraîné des pertes évidentes par suite de construction routière ou résidentielle.

Critère E (Analyse quantitative) : Non retenu (information insuffisante).