Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’orthocarpe à épi feuillu (Orthocarpus bracteosus) au Canada

Protection existante ou autres désignations

Orthocarpus bracteosus n’est ni protégé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), ni par la Endangered Species Act (É.-U.) ou par le livre rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Natureserve a donné à cette espèce une cote G3?. Cette cote indique que l’espèce est classée comme « rare ou non commune (typiquement 21-100 occurrences); peut être susceptible aux perturbations à grande échelle : par exemple, pourrait avoir perdu de grandes populations périphériques ». Le ‘?’ indique que l’information disponible ou que le nombre d’occurrences toujours existantes est limité.

Orthocarpus bracteosus est actuellement sur la liste rouge du Centre de données sur la conservation de la Colombie-Britannique, laquelle inclut toute espèce ou sous-espèce indigène (taxon) considérée disparue, en voie de disparition ou menacée en Colombie-Britannique.

Orthocarpus bracteosus est classé S1, « en danger critique en raison de sa rareté extrême ou en raison de facteurs le rendant spécialement vulnérable à l’extinction » en Colombie-Britannique et dans l’État de Washington.

L’espèce est classée SR en Californie et en Orégon. Cette désignation indique supposément  que cette espèce est « signalée pour l’état, mais sans preuve convaincante pour accepter ou rejeter le signalement ».  En fait, Hickman (1993) et Peck (1941) ont signalé cette espèce en Californie et en Orégon respectivement et aucun n’a déclaré qu’elle était rare. Le rang approprié pour la Californie et l’Orégon est probablement SU (essentiellement non classifiée).

La loi fédérale en matière d’espèces en péril est maintenant en vigueur au Canada. La population de l’île Trial pourrait être admissible à une protection si cette espèce est officiellement inscrite sur la liste des espèces en voie de disparition, menacées ou préoccupantes.

Aucune loi n’est en vigueur en Colombie-Britannique pour la protection des espèces en voie de disparition. La population de l’île Trial n’est protégée que nominalement du fait qu’elle se situe sur une réserve écologique. Les employés de la réserve écologique visitent rarement le site et ne sont pas familiers avec cette espèce.