Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’orthocarpe à épi feuillu (Orthocarpus bracteosus) au Canada

Répartition

Répartition mondiale

Orthocarpus bracteosus est présent dans l’ouest de l’Amérique du Nord, de l’île de Vancouver jusqu’à l’Orégon, à l’ouest de la chaîne des Cascades et vers le sud, à l’est des Cascades jusqu’au comté Plumas, en Californie (Douglas et al., 2000). Dans l’État de Washington, il est présent seulement dans la réserve nationale de faun de Conboy Lake et à Kreps Lane dans le comté de Klickitat (au sud de l’État de Washington). Trois occurrences historiques (datées de 1890, 1923 et 1904) ont été également enregistrées pour les comtés de San Juan et Whatcom au nord-ouest de l’État de Washington (Florence Caplow, botaniste, Washington Natural Heritage Program, comm. pers., 6 novembre 2001). Deux récentes observations non confirmées ont été rapportées dans le nord-ouest de l’État de Washington. Des botanistes continuent à le rechercher à cet endroit  (Terry Domico, biologiste de la conservation, Puget Sound BioSurvey, comm. pers., 25  février 2001).

Figure 2. Répartition mondiale de Orthocarpus bracteosus (les étoiles indiquent des récoltes introduites et historiques).

Figure 2.  Répartition mondiale de Orthocarpus bracteosus (les étoiles indiquent des récoltes introduites et historiques).

Orthocarpus bracteosus a également été signalé dans deux États de l’est des États-Unis, le Maryland et New York. Le plant, récolté en 1918 dans l’État de New York, était à l’évidence égaré puisqu’il provenait d’une écluse située dans le comté de Cayuga (Charles Sheviak, conservateur botanique, New York State Museum, comm. pers., 22 février 2001).  

Répartition canadienne

Une seule occurrence demeure, à ce jour, connue en Colombie-Britannique pour Orthocarpus bracteosus, tandis que neuf localités historiques, toutes de la région de Victoria, ont été signalées mais non confirmées (Centre des données sur la conservation de la Colombie-Britannique, 18 février 2002)

La présence de Orthocarpus bracteosus est connue dans la région de Victoria depuis 1893. Des occurrences historiques pour Sydney, Oak Bay, Victoria et Patricia Bay Highway ne peuvent être cartographiées en raison de l’imprécision de la localisation. Aucune population n’a été signalée récemment à Rollin’s Farm, au lac Blenkinsop (Lost), au mont Douglas (Cedar Hill) et à Beacon Hill bien que des occurrences historiques de populations, vieilles de 90 ans, aient été mentionnées pour ces régions. Elles sont probablement maintenant disparues du pays.

Il est difficile de vérifier l’existence des sites de récolte imprécis. Les occurrences de Patricia Bay Highway, du lac Blenkinsop, de Mount Douglas, de Beacon Hill et de l’île Trial font certainement référence à des populations distinctes, séparées par des distances suffisamment grandes, pour éviter les échanges génétiques même négligeables. La récolte de Sidney pourrait provenir de la même population que celle de Patricia Bay Highway. La récolte du lac Elk pourrait également provenir de la même population que celle de Pat Bay auquel cas, la récolte de Sydney représenterait une population distincte. Bien qu’improbable, la récolte d’Oak Bay pourrait provenir de l’île Trial. Les récoltes de Rollin’s Farm et de Victoria sont tellement imprécises qu’elles pourraient provenir, comme les autres récoltes, des mêmes populations. En conclusion, les récoltes indiquent les occurrences de neuf populations historiques, mais le nombre de populations distinctes reste très incertain.

Bien que l’auteur ait recherché des plants d’orthocarpe à épi feuillu dans des habitables propices en 2001, 2002 et 2003, aucune nouvelle population n’a été trouvée.   Les sites de recherches incluaient :

L’île Trial, des régions propices sur l’île Discover, le mont Douglas, Beacon Hill, Park/Dallas Road Bluffs, la rive est des lacs Elk et Beaver, Uplands Park/Cattle  Point, Glencoe Cove, Macaulay Point, Saxe Point, Fort Rodd Hill, Ten Mile Point, Little Saanich Mountain (Observatory Hill).

La seule population toujours existante est celle de l’île Trial. L’auteur confirme l’existence de ce site en août 2003.

En conclusion, une tendance constante à la baisse dans le nombre de sites est observée. Elle est cohérente avec l’accroissement du développement urbain et des sites propices sur les rives des îlots aux environs de Victoria. Les zones d’occurrence totale et d’occupation totale de Orthocarpus bracteosus au Canada sont en déclin de façon similaire historiquement et consistent maintenant en une unique enclave couvrant approximativement 300 sur l’île Trial.

Figure 3. Répartition canadienne de Orthocarpus bracteosus. La seule population insulaire toujours existante à Victoria Harbour est indiqué par un point noir.

Figure 3.  Répartition canadienne de Orthocarpus bracteosus. La seule population insulaire toujours existante à Victoria Harbour est indiqué par un point noir.