Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’épilobe de Torrey au Canada

Protection actuelle ou autres désignations de statut

L’Epilobium torreyi n’est pas couvert par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), l’Endangered Species Act (États-Unis) ni par la Liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). À l’échelle internationale, l’espèce est cotée G5, répandue, abondante et non en péril (demonstrably widespread, abundant and secure). Le Montana Natural Heritage Program la cote SH, historique, possiblement disparue du pays (historic, possibly extirpated) dans cet État. L’Epilobium torreyi n’est pas classé en Californie, en Idaho, au Nevada, en Oregon ni dans l’État de Washington (NatureServe, 2004).

En Colombie-Britannique, l’espèce est actuellement cotée S1, gravement en péril (critically imperiled), mais il est possible que cette classification soit revue et que l’espèce soit plutôt cotée SH, selon les plus récents relevés (J. Penny, comm. pers., 2004). À l’échelle canadienne, elle est cotée N1 (NatureServe, 2004); cette classification devrait être revue conformément à la cote britanno-colombienne, puisque l’épilobe de Torrey n’est présent dans aucune autre province ni territoire. L’Epilobium torreyi n’est pas protégé par la législation de la Colombie-Britannique.