Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'hétérodermie maritime (Heterodermia sitchensis) au Canada

Remerciements et experts contactés

De nombreuses personnes ont contribué au présent rapport. Barry Campbell, Pete Clarkson, John McIntosh et Brian Reader, tous de Parcs Canada, ont fourni une aide précieuse sur le terrain. Nous remercions particulièrement Art Fredeen, de la University of Northern British Columbia (Prince George), d’avoir réalisé des analyses élémentaires sur des branches recueillies en 2002. Ruben Boles et Cecilia Lougheed, du Secrétariat du COSEPAC, ont aimablement participé à la production des cartes. Environnement Canada et Parcs Canada ont financé les travaux menés sur le terrain.

  • Irwin, M. Brodo.Lichenologiste, expert des lichens des Îles de la Reine-Charlotte, Musée canadien de la nature, Ottawa.
  • Katherine A. Glew. Lichenologiste, auteur de Rare Lichens ofWashington, Cryptogamic Herbarium, University of Washington.
  • Bruce McCune. Lichenologiste, expert des lichens du Nord-Ouest américain, Oregon State University.
  • Gayle McHenry. Lichenologiste, premier à trouver le H. sitchensis à l’extérieur du Canada.
  • Jennifer Penny. Personne-ressource au bureau du Conservation Data Centre de la Colombie-Britannique, Victoria.
  • Brian Reader. Participant aux excursions de 2001, 2002, 2003 et 2004 sur le H. sitchensis, Parcs Canada, Victoria.
  • Tor Tønsberg. Deuxième à trouver le H. sitchensis à l’extérieur du Canada, participant à l’excursion aux Îles de la Reine-Charlotte, University of Bergen, Norvège.