Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la violette pédalée au Canada – Mise à jour

Facteurs limitiatifs et menaces

Le manque d'habitat potentiel semble être le principal facteur limitatif. La violette pédalée est présente dans une des régions les plus développées du pays. Les savanes à chêne dont elle est tributaire peuvent n'avoir jamais été très répandues et sont jugées rares à l'échelle provinciale (Bakowsky, 1996).

La population du parc de la Pointe Turkey est assez bien protégée, puisqu'elle est située dans un parc provincial, mais elle devra faire l'objet de mesures d’aménagement visant à préserver les clairières dont elle dépend. On a effectué dans le parc des brûlages dirigés visant à préserver les nombreuses espèces rares tributaires de milieux dégagés. Or, à cause de l’intensité du feu, une régénération dense s'est établie dans certains des secteurs brûlés, ce qui risque de faire disparaître certaines des sous-populations de violette pédalée. Des arbustes et de jeunes arbres, notamment d’une espèce exotique, le pin sylvestre (Pinus sylvestris), menacent d'envahir les principales sous-populations se trouvant le long de l’emprise d'une ligne de transport d'électricité et près d’une aire de pique-nique. La tonte endommage d’ailleurs certaines violettes poussant en bordure de l'aire de pique-nique.

La population de Brantford se trouve sur un terrain privé susceptible d'être bâti (Kavanagh et al., 1990), et les propriétaires actuels ne sont pas intéressés à prendre des mesures pour perpétuer l'espèce (M. Thompson, comm. pers., 2001). Cette population disparaîtra donc probablement. La St. Williams Forest Station est située sur des terres provinciales, mais il est possible que la population de violette pédalée y diminue à moins que des mesures d’aménagement ne soient prises pour préserver une certaine partie de la savane claire, qui ne s'y trouve plus qu’à l’état de petites clairières éparpillées. Le site de Forestville compte un seul individu, établi dans une petite clairière voisine d’un sentier, sur un terrain privé. Elle disparaîtra probablement. Le site de Vittoria se trouve dans une petite clairière, coincée entre le sommet d'un talus routier de sable soumis à l’érosion et la ligne d’avancée des arbres et arbustes envahissants. Elle disparaîtra probablement.