Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la violette pédalée au Canada – Mise à jour

Répartition

Répartition mondiale

La violette pédalée se rencontre dans l'Est de l'Amérique du Nord, depuis l'Ontario et l’État de New York jusqu'à la Géorgie et, vers l’ouest, jusqu'au Minnesota et au Texas (figure 2).


Figure 2 : Répartition du Viola pedata en Amérique du Nord

Figure 2 : Répartition du Viola pedata en Amérique du Nord (d’après Kavanagh et al., 1990).

D’après Kavanagh et al., 1990.


Répartition canadienne

Au Canada, la violette pédalée n'est présente que dans trois comtés et deux municipalités régionales du Sud-Ouest de l'Ontario (figure 3). En 1987, elle était connue de trois localités, soit le parc provincial de la Pointe Turkey, la St. Williams Forest Station et Brantford. Entre la rédaction du premier rapport de situation (Kavanagh et al., 1990) et 2001, deux sites historiques qui semblaient disparus ont été retrouvés.

En 2001, cinq sites sont considérés comme toujours existans. Des populations historiques ont déjà été signalées dans les comtés de Lambton, de Middlesex et de Brant ainsi que dans les municipalités régionales d'Haldimand-Norfolk et Niagara. Aucune d'elles n'a pu être retrouvée, malgré les travaux intensifs menés sur le terrain pendant les années 1980 en vue du premier rapport de situation ainsi que dans le cadre d'autres projets (Kavanagh et al., 1990). L'aire de répartition actuelle (zone d'occurrence) de la violette pédalée en Ontario est d'environ 40 km2 et sa zone d'occupation, d’environ 1,5 km2. Les sites actuels sont considéres comme isolés, puisque l’espèce ne dispose d’aucun mécanise lui permettant de se propager plus qu’à de très courtes distances et que la pollinisation par les insectes ne peut sans doute assurer un transfert des gènes qu’à très faible distance.