Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Espèces en péril - Guide des espèces canadiennes en péril dans les provinces des Prairies – Mars 2014

Mammifères

Rat kangourou d’Ord

Dipodomys ordii

Photo de Rat kangourou d'Ord
Photo : © David Gummer, photo fournie par le Royal Alberta Museum, Edmonton, Alberta
Description longue pour la rat kangourou d’Ord photo

Voici une photographie du rat kangourou d’Ord, qui est un petit rongeur de couleur pâle et dont le ventre est blanc. La queue est longue, et les pattes postérieures sont grandes. Le rat kangourou d’Ord est assis, et ses pattes antérieures ne touchent pas au sol. Il est assis sur du sable et entouré de quelques plantes.

Longueur (incluant la queue):
260 mm (10,2 po)
Poids corporel :
69 g (2,4 onces)

En voie de disparition

Le rat kangourou d’Ord est un petit rongeur nocturne qui possède de grands pieds et de grandes pattes postérieures, ainsi qu’une longue queue touffue. Il est bien adapté aux milieux désertiques; il passe une grande partie de la journée dans des terriers souterrains et recherche des graines la nuit. Ce rongeur a besoin d’un habitat ouvert à la végétation clairsemée, comme les dunes et les collines de sable vives que l’on trouve dans le sudest de l’Alberta et le sud-ouest de la Saskatchewan.

Le saviez-vous?

  • Cette espèce tire son nom de ses pattes postérieures semblables à celles d’un kangourou et de son style de locomotion bondissant; le rat kangourou d’Ord est capable de parcourir jusqu’à 2 m à chaque saut.
  • Les rats kangourous tombent dans un état de léthargie afin de conserver leur énergie au cours du rigoureux hiver canadien, mais la plupart d’entre eux ne survivent pas jusqu’au printemps.
Carte de l'aire de répartition du rat kangourou d'Ord
Carte de l'aire de répartition du rat kangourou d'Ord
Description longue pour la carte de l'aire de répartition du rat kangourou d'Ord

Voici une carte indiquant l’aire de répartition du rat kangourou d’Ord dans le sud-est de l’Alberta et le sud-ouest de la Saskatchewan. On voit sur la carte que l’aire de répartition du rat kangourou d’Ord se trouve dans la partie est de la Base des Forces canadiennes Suffield, et qu’elle s’étend vers le nord jusqu’à la rivière Saskatchewan Sud, en Alberta. En Saskatchewan, l’aire de répartition se trouve dans les dunes Great Sandhills, situées à l’ouest de Swift Current, dans le sud-ouest de la Saskatchewan.

Haut de la page


Renard véloce

Vulpes velox

Photo de Renard véloce
Photo : © Lu Carbyn
Description longue pour la renard véloce photo

Voici une photographie d’un renard véloce dans un champ d’herbes. Le renard véloce, qui est mince, est debout en position d’alerte; les oreilles sont grandes et pointues et la queue est touffue. La fourrure du renard véloce est de plusieurs couleurs; sur le dessus de la tête et sur le dos, la fourrure est foncée avec des mouchetures grises et blanches; sur les côtés de la face, le ventre et les pattes, la fourrure est de couleur orange pâle. La fourrure pâle est blanche et se trouve sur le menton, la poitrine et l’intérieur des pattes. La face du renard véloce porte des bandes noires semblables à des larmes, et ces bandes s’étendent depuis le coin intérieur de chaque œil vers le bas du museau. La pointe noire de la queue est aussi une caractéristique du renard véloce.

Hauteur au garrot :
30-32 cm (12-13 po)
Longueur (incluant la queue) :
77-80 cm (30-32 po)

Menacée

Le renard véloce est environ de la taille d’un lièvre ou d’un gros chat domestique. Il se distingue du renard roux par sa petite taille et par la pointe noire de sa queue. Ce renard creuse habituellement son terrier sur des pentes, près de plans d’eau et parcourt la prairie ouverte à la recherche de sauterelles, de petits mammifères et de charognes.

Le saviez-vous?

  • Le renard véloce doit son nom à sa rapidité; ce canin peut en effet courir à plus de 60 km/h.
  • Autrefois disparue du Canada, l’espèce y réapparaît aujourd’hui grâce à un dynamique programme de réintroduction et au soutien indéfectible des propriétaires fonciers.
Carte de l'aire de répartition du renard véloce
Carte de l'aire de répartition du renard véloce
Description longue pour la carte de l'aire de répartition du renard véloce

Voici la carte de l’aire de répartition du renard véloce dans le sud-est de l’Alberta et le sud-ouest de la Saskatchewan. La carte montre que la répartition de l’espèce est continue dans les prairies, entre la rivière Milk (Alberta) et environ Gravelbourg (Saskatchewan), et qu’elle s’étend vers le nord depuis la frontière canado-américaine presque jusqu’à Maple Creek.

Haut de la page


Souris des moissons

Riethrodontomys megalotis dychei

Photo de Souris des moissons
Photo : © Robin Bloom
Description longue pour la souris des moissons photo

Voici une photographie d’une souris des moissons, sur laquelle on voit presque uniquement sa face. La souris des moissons est perchée parmi les feuilles vertes d’un arbuste, et elle est assise à l’ombre. Les oreilles sont grandes et les yeux sont grands et noirs. Le pelage est brun pâle et le ventre est blanc.

Longueur :
136 mm (la queue compte pour la moitié)
Poids :
11 g

En voie de disparition

La souris des moissons est l’un des plus petits mammifères des Prairies. Cette souris possède une longue queue brunâtre, tandis que son ventre et ses pattes sont blancs. Elle ressemble à une jeune souris sylvestre, qui est cependant plus grise. La souris des moissons est omnivore, nocturne et vit dans un habitat de steppes arbustives bien couvert. Elle fabrique des nids à la base des arbustes en tissant des herbes de façon à se créer un abri.

Le saviez-vous?

  • Cette espèce doit son nom à son habitude de « récolter » des herbes et de les empiler le long des passages des campagnols.
  • Avant 1994, cette sous-espèce n’avait été répertoriée que trois fois au Canada.
Carte de l'aire de répartition de la souris des moissons
Carte de l'aire de répartition de la souris des moissons
Description longue pour la carte de l'aire de répartition de la souris des moissons

Voici la carte de l’aire de répartition de la souris des moissons. La présence de l’espèce a été observée seulement dans la partie est de la Base des Forces canadiennes Suffield, en Alberta.

Haut de la page