Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et rapport de situation du COSEPAC sur la martre d’Amérique (population de Terre Neuve) au Canada - Mise à jour

Introduction

La population de martres d’Amérique de Terre-Neuve a d’abord été désignée « non en péril » (anciennement « aucune catégorie »; Skinner, 1979) par le COSEPAC. Un rapport de situation mis à jour (Snyder, 1985) a entraîné un réexamen du statut et, en raison du taux de récolte du bois dans son habitat forestier restreint, la population est passée à la catégorie « menacée ». Les données relatives à la biologie de la martre, à son écologie et à ses réactions aux pratiques d’aménagement des forêts étaient insuffisantes.

En 1990, une équipe de rétablissement de la martre de Terre-Neuve a été formée. En 1995, le Plan national de rétablissement de la martre de Terre-Neuve était achevé (Forsey et al., 1995) et, en 1996, un rapport de situation mis à jour était préparé (Lemon, 1996). S’en est suivi un réexamen du statut de l’espèce qui, en raison de déclins démographiques et des menaces continues pesant sur l’habitat (essentiellement des peuplements anciens de conifères), a été désignée par la suite « en voie de disparition ». Les nouvelles estimations sur les déclins des populations et la perte d’habitat s’appuyaient principalement sur le Plan national de rétablissement (Forsey et al., 1995). En 2000, le COSEPAC confirmait le statut en appliquant de nouveaux critères quantitatifs aux données du rapport de situation de 1996 (COSEWIC, 2000).

Le présent rapport de situation, qui est une troisième mise à jour, fait la synthèse des nouvelles données obtenues depuis 1996. Il ne constitue en aucun cas une analyse exhaustive de toutes les données existantes sur la population de Terre-Neuve de la martre d’Amérique. Le premier rapport de situation mis à jour (Snyder, 1985) ainsi que le plan de rétablissement de la martre de Terre-Neuve (Forsey et al., 1995) contiennent des renseignements additionnels. Un programme de rétablissement mis à jour et un plan d’action sont en cours d’élaboration (Équipe de rétablissement de la martre de Terre-Neuve, en préparation, a et b).