Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et rapport de situation du COSEPAC sur la martre d’Amérique (population de Terre Neuve) au Canada - Mise à jour

Répartition

Aire de répartition mondiale et canadienne

La martre d’Amérique occupe l’ensemble des forêts conifériennes des zones boréale et de la taïga de l’Amérique du Nord (Gibilisco, 1994). La perte et la fragmentation de l’habitat--dues principalement à l’exploitation forestière--ont entraîné le déclin et la disparition de populations dans de nombreuses régions (Bissonette et al., 1989; Thompson, 1991), mais des activités de conservation et la succession forestière ont permis à quelques populations de se rétablir (Gibilisco, 1994). L’aire de répartition canadienne du M. americana atrata comprend Terre-Neuve, le Nord québécois et le Labrador. La population génétiquement distincte de Terre-Neuve n’est présente que sur l’île de Terre-Neuve.

Aire de répartition terre-neuvienne

On présume que l’aire de répartition historique des martres d’Amérique à Terre-Neuve était délimitée par les zones forestières (Bergerud, 1969). L’aire de répartition a diminué au XXe siècle, fort probablement à cause du piégeage excessif et de la destruction de l’habitat par l’exploitation forestière et les feux. Des publications et rapports de situation successifs sur la martre – Bergerud (1969), Skinner (1979), Snyder (1985), Lemon (1996) et COSEPAC (2000) – décrivent une tendance à la baisse de l’aire de répartition. La zone d’occurrence actuelle est de 68 700 km² (A. Filion, comm. pers., 2006), et comprend une importante zone inoccupée entre les populations orientales et occidentales (figures 2 et figure3).

L’aire de répartition actuelle consiste en 23 383 km² d’îlots d’habitat forestier dans l’ouest (figure 2) et l’est (figure 3) de Terre-Neuve. Quatre zones centrales occupées par des martres adultes résidentes ont été identifiées dans les régions de Terra-Nova, de la rivière Main et des lacs Little Grand-Red Indian et de St. George (2 829 km², 2 177 km², 6 232 km² et 590 km² respectivement, soit 11 828 km² pour l’ensemble; I. Schmelzer, comm. pers., 2007). En périphérie de ces zones centrales, des résidents adultes isolés et des résidents juvéniles ou dont l’âge n’a pu être confirmé occupent une zone additionnelle de 11 555 km² (I. Schmelzer, comm. pers., 2007). Au sein de cette zone périphérique, dans la région de Lobster House, se trouverait une cinquième zone centrale potentielle de 260 km².

Figure 2. Distribution récente de la martre d’Amérique dans l’ouest de Terre-Neuve. Carte conçue par la Division de la faune du ministère de l’Environnement et de la Conservation de Terre-Neuve-et-Labrador.

Distribution récente de la martre d’Amérique dans l’ouest de Terre-Neuve

Figure 3. Distribution récente de la martre d’Amérique dans l’est de Terre-Neuve. Carte conçue par la Division de la faune du ministère de l’Environnement et de la Conservation de Terre-Neuve-et-Labrador.

Distribution récente de la martre d’Amérique dans l’est de Terre-Neuve

La zone d’occupation actuelle (23 383 km², dont 11 828 km² en zones centrales; voir la figure 4) est plus étendue que celle estimée en 1985 (13 356 km², dont 4 551 km² en zones centrales) (Hancock et al., 1985). Il y a eu des gains dans la distribution puisque des populations relocalisées dans les régions de la rivière Main et de Terra-Nova ont augmenté leurs effectifs. La base de données servant à établir la répartition de la martre – qui repose sur des captures d’animaux vivants, des captures accidentelles, la radiotélémétrie, des points d’appât et des observations anecdotiques – s’est accrue au cours des dernières années, ce qui permet de délimiter les zones centrales et périphériques de façon plus précise (I. Schmelzer, comm. pers., 2007). On estime que la zone d’occupation actuelle équivaut à 25 p. 100 de la répartition historique, ou à environ 60 p. 100 de la répartition observée au milieu du XXe siècle (Équipe de rétablissement de la martre de Terre-Neuve, en cours d’élaboration, a).

Figure 4. Distribution totale connue de la martre d’Amérique sur l’île de Terre-Neuve en 2007.

 Distribution totale connue de la martre d’Amérique sur l’île de Terre-Neuve en 2007