Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la troncille pied-de-faon au Canada

Information sur l'espèce

Nom et classification

Nom scientifique :
Truncilla donaciformis (Lea, 1828)
Nom commun français :
Troncille pied-de-faon
Nom commun anglais :
Fawnsfoot

L’autorité reconnue en matière de classification des mollusques aquatiques au Canada est l’ouvrage Turgeonet al. (1998). La classification acceptée à l’heure actuelle pour le troncille pied-de-faon est la suivante :

Règne :
Animaux
Embranchement :
Mollusques
Classe :
Bivalves
Sous-classe :
Paléohétérodontes
Ordre
Unionoïdés
Superfamille :
Unionacés
Famille :
Unionidés
Sous-famille :
Lampsilinés
Genre :
Truncilla
Espèce :
Truncilla donaciformis

Description morphologique

La description qui suit a été adaptée de Metcalfe-Smithet al. (2005a), de Cicerello et Schuster (2003), de Parmalee et Bogan (1998) et de Clarke (1981). Le troncille pied-de-faon (figure 1) est une petite moule d’eau douce. En Ontario, les adultes mesurent généralement autour de 35 mm; on a rapporté une longueur maximale de 45 mm. La coquille est modérément épaisse, ovale à triangulaire, arrondie sur le bord antérieur et en pointe émoussée sur le bord postérieur. La crête postérieure proéminente est arrondie et aplatie dorsalement. Le sommet, ou umbo, est complet, central et légèrement élevé au-dessus de la charnière. La sculpture des sommets est composée de 3 à 8 fins bourrelets; le premier est concentrique, alors que les autres sont à faible boucle double. La coquille est lisse, jaune à verdâtre, arborant souvent de nombreux rayons vert foncé quelquefois brisés en V ou en chevrons. Les dents de la charnière sont bien développées, et la valve gauche porte 2 minces dents pseudocardinales comprimées, divergentes et tranchantes. La dent postérieure est située directement sous le sommet et s’élargit vers le haut. La valve droite a 1 dent pseudocardinale aplatie et triangulaire. Les dents latérales (2 dans la valve gauche et 1 dans la valve droite) sont étroites, droites et longues. Le troncille pied-de-faon se distingue facilement de toutes les autres espèces canadiennes de moules d’eau douce par les grandes marques en forme de chevrons sur sa coquille ainsi que par sa très petite taille. La coquille du troncille doigt-de-cerf (Truncilla truncata) peut aussi avoir des marques en forme de chevrons, mais celles-ci sont plus fines. De plus, le troncille doigt-de-cerf atteint environ le double de la taille du troncille pied-de-faon, et sa crête postérieure forme un angle prononcé au lieu d’être arrondie.

Figure 1. Troncilles pied-de-faon (Truncilla donaciformis) vivants prélevés dans la rivière Grand en 1997. Photo gracieusement fournie par l’Institut national de recherche sur les eaux.

Figure 1. Troncilles pied-de-faon (Truncilla donaciformis) vivants prélevés dans la rivière Grand en 1997. Photo gracieusement fournie par l’Institut national de recherche sur les eaux.

Description génétique

On ne dispose pas de renseignements sur la structure génétique des populations nord-américaines de troncilles pied-de-faon. Toutefois, les populations canadiennes restantes (voir la section « Aire de répartition canadienne ») sont séparées les unes des autres par de grandes distances (de 40 à 700 km). Zanatta et al. (2007) ont montré que l’isolement génétique parmi les populations canadiennes de moules d’eau douce est possible à ces échelles spatiales.

Unités désignables

Toutes les populations canadiennes se trouvent dans la zone biogéographique nationale d’eau douce des Grands Lacs et du Haut-Saint-Laurent. Aucune distinction parmiles populations ne justifie une désignation inférieure à l’espèce.