Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de Rétablissement de l'Épaulard [projet]

Annexe D: Résumé des consultations

Les épaulards migrateurs, inscrits à l’Annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP) en tant qu’espèce menacée, est une espèce aquatique qui relève de la compétence fédérale et est gérée par Pêches et Océans Canada (MPO) : 200 – 401, Burrard Street, Vancouver, C.-B., V6C 3S4. Comme il existe peu de gens au Canada qui possèdent le savoir scientifique, traditionnel ou local relatif aux épaulards migrateurs, le MPO a rassemblé un petit groupe interne d’experts techniques chargé d’élaborer une première ébauche du présent programme de rétablissement.

Enjanvier 2007, on a tenu un atelier technique afin de fournir une tribune pour le partage des connaissances et de l’expertise concernant les épaulards migrateurs entre l’équipe de rétablissement et un groupe invité de chercheurs, d’organismes environnementaux non gouvernementaux et d’autres membres du personnel gouvernemental (échelons fédéral et provincial) du Canada et des États-Unis. Cet atelier a été fort utile à l’équipe de rétablissement de l’épaulard migrateur du MPO pour la rédaction du programme de rétablissement. Étant donné que la population d’épaulard visée par le présent programme de rétablissement fréquente les eaux du Canada et des États-Unis (É.-U.), une participation et une collaboration bilatérales gouvernementales et non gouvernementales ont été sollicitées.

Sur les conseils du coordonnateur des espèces en péril des Premières nations, une lettre a été envoyée à toutes les Premières nations côtières, où l’on a sollicité leur participation à l’élaboration du programme de rétablissement. On a communiqué directement avec les bandes ou les groupes qui ont manifesté, à la suite à cette lettre, un intérêt particulier pour cette espèce. Les consultations ont été fondées sur Internet, la poste et le courriel et ont inclus des envois postaux à l’intention de toutes les Premières nations côtières. Une première ébauche (mars 2007) du programme de rétablissement ainsi qu’un guide de discussion et un formulaire de rétroaction ont été rendus disponibles. En outre, un message annonçant l’élaboration du programme de rétablissement a été envoyé à une liste de discussion sur les mammifères marins (MARMAM) et a été largement diffusé aux échelons local et international aux chercheurs et aux parties qui s’intéressent aux mammifères marins, ainsi qu’à une liste d’envoi constituée d’un ensemble de ressources liées aux baleines dont les coordonnées ont été fournies au MPO ces dernières années par des groupes de défense de l’environnement, des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux et le secteur de l’écotourisme. Une annonce a été publiée dans une publication interne destinée au personnel du MPO intitulée « Au Courant ».

Des commentaires concernant le programme de rétablissement ont été reçus de trois sources indépendantes et de trois organismes gouvernementaux : Parcs Canada, le ministère de la Défense nationale et le gouvernement de la Colombie-Britannique. Ressources naturelles Canada, Environnement Canada et Transports Canada n’ont pas commenté l’ébauche du programme. Sept Premières nations ont répondu aux lettres de consultation : deux ont demandé qu’on leur envoie un exemplaire du programme de rétablissement, deux autres ont demandé la tenue d’une réunion pour discuter du programme de rétablissement, deux se sont dit prêtes à s’engager à une date ultérieure et une lettre d’appui a été reçue.

Les réactions reçues au cours des consultations publiques de même de la part des organismes gouvernementaux et des experts scientifiques ont été considérées dans la production de la version finale du programme de rétablissement. L’examen par des pairs du document n’a pas été jugé nécessaire du fait que les experts concernés ont pris part à l’atelier technique et qu’ils ont eu l’occasion de présenter leurs commentaires dans le cadre du processus de consultation publique.

Équipe de rétablissement du MPO

Équipe de rétablissement du MPO
NomOrganisation
Marilyn Joyce Pêches et Océans Canada
John Ford Pêches et Océans Canada
Graeme EllisPêches et Océans Canada
Peter Ross Pêches et Océans Canada
Peter OlesiukPêches et Océans Canada
Kim WestPêches et Océans Canada
Tatiana Lee Pêches et Océans Canada
Ryan GalbraithPêches et Océans Canada

 

Participants à l’atelier technique
NomOrganisation
John DurbanNational Oceanic & Atmospheric Administration
Steven Raverty Ministry of Agriculture and Lands, Animal Health Center
Kathy HeiseUniversité de la Colombie-Britannique
Lance Barrett-Lennard Centre des sciences marines de l’Aquarium de Vancouver
Volker DeeckeUniversité de la Colombie-Britannique
Janet Straley University of Alaska
Dave EllifritCentre for Whale Research
Andrew TritesUniversité de la Colombie-Britannique