Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport du COSEPAC sur la situation de la morue franche au Canada

Remerciements

L’auteur aimerait remercier les fonctionnaires et les scientifiques du ministère des Pêches et des Océans pour les données qu’ils lui ont fournies et les discussions qu’il a pu avoir avec eux sur les divers aspects de ce rapport de situation durant l’étape de la préparation. Les commentaires et les analyses de Richard Haedrich, coprésident du Sous-comité des spécialistes des espèces marines du COSEPAC (SSE), et des autres membres du SSE, notamment les chercheurs scientifiques du MPO Doug Swain, Blair Holtby et Chris Wood), lui ont été d’une aide précieuse. La version finale du rapport a aussi profité des observations faites pendant le processus de révision par d’autres scientifiques du MPO, notamment Martin Castonguay, Ghislain Chouinard, Jean-Denis Dutil, Paul Fanning, Alain Fréchet, Henry Lear, George Lilly, Howard Powles, Jake Rice, Peter Shelton et Doug Swain. Je tiens enfin à remercier David Hardie, Ian McLaren et Margaret Treble (MPO, Winnipeg), qui m’ont fourni de l’information sur les populations dulcicoles de morues de la Terre de Baffin.

Ce projet a été financé par le Service canadien de la faune d’Environnement Canada.