Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le leptoge des terrains inondés (Leptogium rivulare) au Canada

Sommaire biographique du rédacteur du rapport

Robert Lee est un naturaliste généraliste qui a peu à peu centré ses intérêts sur les arbres, l'écologie forestière et les lichens à titre d'indicateurs des forêts anciennes. Parmi les lichens, il préfère les espèces crustacées généralement peu
remarquées et notamment les lichens calicioïdes, qui constituent de bons indicateurs des forêts anciennes, mais il s'est également intéressé au genre Leptogium. En 1978, il a obtenu de la University of Guelph un B.Sc. en biologie des espèces sauvages. Dans le cadre d'études de terrain à long terme sur les arbres, les grenouilles et les mammifères, il identifie et suit individuellement ces organismes.

Depuis 18 ans, Robert Lee travaille activement à sensibiliser au plein air les enfants et jeunes adultes, dans le cadre du Macoun Field Club, dont il est président. En 2000, il a reçu de l'Ottawa Field-Naturalists' Club le prix Anne Hanes d'histoire naturelle, pour ses travaux sur la grenouille léopard et pour d'autres études de terrain.

La publication la plus récente de Robert Lee est un chapitre de 55 pages décrivant en détail les résultats de quatre années d'études de terrain réalisées durant les années 1950 pour le Musée national du Canada, dans The Sheguiandah Site: Archaeological, Geological and Paleobotanical Studies at a Paleoindian Site on Manitoulin Island, Ontario, publié en 2002 sous la direction de P. Julig (Commission archéologique du Canada, Collection Mercure, numéro 161).