Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la couleuvre obscure de l’Est au Canada - Mise à jour

Importance de l'espèce

Les populations canadiennes de couleuvres obscures ne représentent qu’une petite fraction de l’aire de répartition mondiale de l’espèce. En dépit de cela, certaines considérations d’ordre génétique, écologique et culturel font en sorte que les populations des Grands Lacs et du Saint-Laurent et carolinienne revêtent une importance toute particulière.

Importance génétique

Il est largement accepté que la conservation des espèces repose en partie sur la préservation de leur diversité génétique, car les espèces génétiquement diversifiées sont plus aptes à s’adapter et à survivre dans un milieu changeant (voir Lesica et Allendorf, 1995; Keller et Waller, 2002). Les populations périphériques, même si elles sont souvent moins diversifiées, contiennent souvent une nombre relativement élevé d’allèles rares (Gapare et al., 2005) et sont considérées comme les foyers de spéciation les plus actifs (Simpson, 1944; Carson, 1959; Levin, 1993). Ces facteurs font souvent en sorte que les populations périphériques revêtent une importance relative plus élevée en ce qui concerne la conservation de la diversité génétique de l’espèce dans son ensemble, en particulier lorsqu’elles sont isolées, différenciées génétiquement ou soumises à des pressions sélectives différentes (Lesica et Allendorf, 1995).

La population carolinienne et la population des Grands Lacs et du Saint-Laurent sont isolées géographiquement et génétiquement distinctes, tant l’une de l’autre que des populations des États-Unis. Les populations canadiennes occupent également la limite septentrionale de l’aire de répartition de l’espèce et font face à des températures plus extrêmes que la plupart des autres populations. De plus, les analyses des marqueurs RAPD et des microsatellites d’ADN ont permis d’estimer que la part de la variation génétique attribuable à des différences entre les populations régionales atteignait 13 p. 100 (Prior et al., 1996) et 20 p. 100 (Lougheed et al., 1999) respectivement. En somme, la conservation des populations canadiennes est importante pour la conservation de la diversité génétique globale des couleuvres obscures.

Importance écologique

Bien que les serpents sont souvent sous-estimé, le rôle qu,ils jouent dans leur communauté écologique est très important. Les couleuvres obscures sont de grands prédateurs de plusieurs espèces de petits mammifères et d’oiseaux (Weatherhead et al., 2003) et il a été démontré qu’elles sont une proie privilégiée des rapaces (Fitch, 1963). Les couleuvres obscures requièrent et occupent une grande variété d’habitats (voir la section Habitat – Besoins en matière d’habitat) et ont un domaine vital relativement étendu. Elles se dispersent jusqu’à 4 km de leur gîte d’hibernation et, par conséquent, les activités de conservation des gîtes peuvent englober jusqu’à 50 km2 d’habitat environnant et bénéficieraient ainsi à beaucoup d’autres espèces.

Importance culturelle

La couleuvre obscure est le plus grand serpent du Canada, et la présence de populations en Ontario est un fait bien connu des herpétologistes et des naturalistes. Cela est particulièrement vrai pour la population des Grands Lacs et du Saint-Laurent, qui est reconnue comme une population distincte dans plusieurs guides d’excursions et ouvrages de référence (voir par exemple Ernst et Barbour, 1989; Conant et Collins, 1998; Futuyma, 1986).