Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la couleuvre obscure de l’Est au Canada - Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations de statut

La couleuvre obscure, une espèce qui vient récemment d’être redéfinie, n’a pas encore de cote mondiale. Cependant, à l’échelon des États, les cotes pour les États dans lesquels se trouvent l’aire de répartition de la nouvelle espèce s’appliquent à tous les États, à l’exception de ceux pour lesquels la couleuvre obscure n’a pas été classée ou de ceux qui étudient sa situation, classent les couleuvres obscures comme étant « non en péril » (secure) (S5) ou « apparemment non en péril » (apparently secure) (S4); à l’exception du Wisconsin où les couleuvres obscures sont classées comme étant « en péril » (S2) (NatureServe, 2007). Au Canada, l’espèce est protégée à titre d’espèce menacée en vertu de l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP). En Ontario, elle est classée S3 (CIPN) et « menacée » (CDSEPO). Elle est également protégée en Ontario en vertu de la Loi de 1997 sur la protection du poisson et de la faune, dans laquelle l’Elaphe spiloides est inscrit comme « amphibien spécialement protégé » dans l’annexe 10. Une très faible portion (moins de 5 p. 100) de l’aire de répartition canadienne de l’espèce se trouve dans des aires protégées (voir la section Habitat – Protection et propriété de l’habitat).