Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la couleuvre obscure de l’Est au Canada - Mise à jour

Résumé technique

Elaphe spiloides (Population des Grands Lacs et du Saint-Laurent)

Couleuvre obscure de l’Est
Eastern Ratsnake

Répartition au Canada : Axe de Frontenac (sud-est de l’Ontario)


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada
Générée au moyen des enregistrements du CIPN et des connaissances des experts dans le domaine (S. Thompson, J. Leggo et T. Norris, comm. pers., 2005) (voir Répartition – population des Grands Lacs et du Saint-Laurent, et figure 3).
4 114 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d’occupation (km2)
Fondée sur la répartition selon les enregistrements d’occurrence consignés après 1985 et selon une carte de l’habitat convenable (voir Habitat – Tendances en matière d’habitat; et figure 3).
<1 500 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés. Voir figure 3
~ de 8 à 10
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?
Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)
En déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.)
Âge à maturité +1/taux de mortalité = 7 = 1/0,32 = 10
~ 10 ans
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)
De 25 000 à 85 0000 individus
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue
Déclin probable, fondé sur deux études à long terme, mais tendance inconnue pour l’aire dans son ensemble
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)
Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Non
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Oui
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Non
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune
Inconnu


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • la perte et la fragmentation de l’habitat causées par la construction de routes et divers développements
  • la mortalité causée par les humains (p. ex. la mortalité sur les routes, la persécution, la destruction des gîtes d’hibernation)
  • la perturbation des gîtes d’hibernation communautaires

 


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis : stable
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Oui
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Inconnu, probablement certaines populations (c.-à-d. État de New York)
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?
Oui
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?
Non. Les barrières, y compris l’autoroute 401 et le fleuve Saint-Laurent, font en sorte qu’une immigration des États-Unis est improbable.


Analyse quantitative

 


Statut existant

COSEPAC : menacée (1998, 2000, 2007)
Ontario : S3 (CIPN) et menacée en vertu du COSSARO

 


Statut et justification de la désignation

Statut : Menacée
Code alphanumérique : B1ab(i,ii,iii)+2ab(i,ii,iii)

Justification de la désignation : Cette couleuvre de grande taille occupe une région restreinte en Ontario et est menacée par le développement continu et l'expansion du réseau routier. Le développement représente particulièrement une menace pour les gîtes d'hivernage qui peuvent être limités. Les routes constituent une importante menace, compte tenu de l'âge tardif de maturité de l'espèce et de son faible taux de reproduction. Les couleuvres sont également tuées sur les routes, car elles s’y déplacent lentement et peuvent s’y prélasser au soleil.

 


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) :
Sans objet.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :
La zone d’occurrence et la zone d’occupation sont inférieures à 20 000km2 et à 2 000km2 respectivement; les populations sont gravement fragmentées; la perte de l’habitat et d’individus se poursuit en raison du développement et de l’expansion du réseau routier.

Critère C (Petite population globale et déclin) :
Sans objet. La population dépasse les critères.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) :
Sans objet. Population trop grande.

Critère E (Analyse quantitative) :
Analyse quantitative incomplète et non publiée.

Elaphe spiloides (Population carolinienne)

Couleuvre obscure
Eastern Ratsnake

Répartition au Canada : sud-ouest de l’Ontario


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada
Enregistrements du CIPN. Voir Répartition – population des Grands Lacs et du Saint-Laurent, et figure 2).
7 300 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d’occupation (km2)
Enregistrements du CIPN Voir Habitat – Tendances en matière d’habitat; et figure 2).
320 km2
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.
4
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
Actuellement stable, mais un déclin est probable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?
Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue)
En déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.)
~ 10 ans
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)
Inconnu, mais petit
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue
En déclin
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)
Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Non
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Oui
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)
Actuellement stable, mais un déclin est probable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Non
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune
Skunk’s Misery, Ruisseau Big, Oriskany, Niagara


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • une quantité insuffisante d’habitat convenable
  • la perte et la fragmentation de l’habitat
  • la mortalité causée par les humains (p. ex. mortalité sur les routes, persécution)
  • les effets stochastiques des petites populations isolées

 


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?
États-Unis : stable
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Non
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Inconnu
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?
Non
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?
Non


Analyse quantitative

 


Statut existant

COSEPAC : menacée (1998, 2000) en voie de disparition (2007)
Ontario : S3 (CIPN) et menacée en vertu du COSSARO

 


Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition
Code alphanumérique : B12ab(iii,iv,v)

Justification de la désignation : La population est constituée de seulement quatre sous-populations hautement isolées dans le sud-ouest de l’Ontario, toutes de petite taille et entourées de terres agricoles ou aménagées. Le faible taux de reproduction et l’atteinte tardive de la maturité rendent l’espèce particulièrement vulnérable à une hausse de la mortalité des adultes attribuable à la circulation routière et à la machinerie agricole.

 


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) :
Sans objet.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :
Correspond aux critères de la catégorie « en voie de disparition », car la zone d’occupation est inférieure à 500 km2, il existe moins de 5 populations; la perte de l’habitat se poursuit et des individus sont tués par le développement, l’agriculture et l’expansion du réseau routier.

Critère C (Petite population globale et déclin) :
Il est fort probable que la population compte moins de 2 500 adultes, car seulement quelques individus de très grande taille ont été observés au cours des deux dernières décennies. Le déclin risque de continuer avec la poursuite du développement, l’isolement des petites populations et l’omniprésence du réseau routier. Il est probable qu’aucune population dépasse 250 adultes.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) :
Sans objet. La population est possiblement trop grande.

Critère E (Analyse quantitative) :
Sans objet.