Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’aster fausse prenanthe au Canada

Habitat

L’aster fausse‑prenanthe pousse sur les berges de cours d’eau aboutissant sur la rive nord du lac Érié, sur des sols riches sablo‑loameux, souvent à l’orée des bois, sous ombre partielle ou complète. Les figures 4 et 5 montrent son habitat naturel en Ontario.

Figure 4.  Habitat du Symphyotrichum prenanthoides dans l’aire de conservation Springwater, 

Figure 4.  Habitat du Symphyotrichum prenanthoides dans l’aire de conservation Springwater,
comté d’Elgin, en Ontario.

Figure 5. Habitat du Symphyotrichum prenanthoides près du ruisseau Little Jerry, comté d’Elgin, en Ontario.

Figure 5. Habitat du Symphyotrichum prenanthoides près du ruisseau Little Jerry, comté d’Elgin, en Ontario.

Protection et propriété des terrains

Certaines des populations canadiennes d’aster fausse‑prenanthe se trouvent dans des aires provinciales d’intérêt naturel et scientifique.