Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’aster fausse prenanthe au Canada

Facteurs limitatifs et menaces

La plupart des populations canadiennes d’Aster prenanthoides poussent sur les berges ombragées de cours d’eau traversant des boisés. Leur habitat, milieu impropre à l’agriculture, n’est donc pas directement menacé par cette activité. Par contre, il risque d’être dégradé par la coupe sélective ou complète des arbres forestiers. Les populations poussant en bordure de routes sont plus vulnérables, puisque leur habitat risque d’être dégradé ou détruit par les activités d’entretien et de réfection des ouvrages routiers ou par les répercussions des activités agricoles ayant cours sur les terres voisines.