Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la situation du Ptérygoneure de koslov au Canada

Résumé technique

Pterygoneurum kozlovii

Ptérygoneure de Koslov
Alkaline wing-nerved moss

Répartition au Canada : BC, SK


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2)
189 000 km2 (comprenant la SK); 71 000 km2 (CB seulement)

Préciser la tendance dans la zone d’occurrence (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2)
(Total des superficies occupées par des colonies localisées)
<40 km2

Préciser la tendance dans la zone d’occupation (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non

Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés).
13 emplacements existants en 2002
(voir le tableau 2)

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
6 disparus(?);
13 existant, dont 9 ont été trouvés pour la première fois en 2002;
3 non retrouvés;
3 non visités
(voir le tableau 2)

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?
Inconnu

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).
? de stable à en déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
Inconnue

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
Inconnu

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.
Probablement en déclin, fondé sur la perte de 1 site sur 4

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).
Environ 25 %

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Inconnu

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Oui
Les emplacements sont séparés par un habitat qui ne convient pas à l’espèce.

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?
Inconnu

Énumérer les populations et donner le nombre de populations dans chacune.
Inconnu (voir les commentaires généraux au tableau 3)


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

- Effets du bétail; on ne sait pas à quel degré de perturbation l’espèce peut résister et persister dans un site;
- Aménagement, construction routière et véhicules hors route.


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations en Amérique du Nord, à l’exception du Canada

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Non

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui

Peut-il y avoir sauvetage par des populations de l’extérieur?
Non


Analyse quantitative

Non disponible.


Statut antérieur

Désignation précédente par le COSEPAC : aucune
En péril en Mongolie


Statut et justification de la désignation

Statut : Menacée
Code alphanumérique : Satisfait aux critères de la désignation en voie de disparition, B2ab(iii,iv), mais désignée menacée, B2ab(iii,iv), car l’espèce est connue dans plusieurs emplacements sur une vaste superficie et rien ne porte à croire qu’il y ait un risque de disparition imminent.

Justification de la désignation : En Amérique du Nord, cette espèce n'est présente que dans l'ouest du Canada. L'espèce est considérée comme en péril ou rare à l'échelle mondiale, et la grande majorité des sites documentés se trouvent au Canada. L'espèce pousse généralement sur le sol parmi les graminées et les carex sur les bords d'étangs alcalins et de marécages dans les régions semi-arides du Canada. Sa présence n'a été récemment confirmée que dans 13 des 24 sites signalés dans le centre-sud de la Colombie-Britannique, et on ne compte qu'un seul site non confirmé en Saskatchewan. Environ la moitié des sites connus subissent les impacts causés par les humains et les animaux domestiques. Parmi les sites de la Colombie-Britannique, 6 semblent avoir été détruits en raison du développement urbain, de l'amélioration des autoroutes et du piétinement par le bétail, ce qui signifie que le déclin de la qualité et de l’étendue de l’habitat se répercute actuellement sur la situation de l’espèce.


Applicabilité des critères

Critère A (Population totale en déclin) :
Ne franchit pas les seuils relatifs au déclin.

Critère B (Aire de répartition peu étendue, et déclin ou fluctuation) :
Satisfait aux critères de la désignation menacée, B1 (la zone d’occupation est estimée à moins de 40 km2). La population canadienne est gravement fragmentée (a), et un déclin est présent dans son aire, son étendue ou la qualité de son habitat ainsi que dans le nombre d’emplacements (b iv).

Critère C (Petite population totale et déclin) :
Information non disponible quant à la taille de la population.

Critère D (Très petite population, ou aire de répartition restreinte) :
Ne satisfait pas aux exigences de ce critère. Aucune population estimée.

Critère E (Analyse quantitative) :
Non disponible.