Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Grand requin blanc (Carcharodon carcharias) au Canada

Résumé technique - population de l'Atlantique

Carcharodon carcharias

Grand requin blanc, population de l’Atlantique – White Shark, Atlantic Population

Répartition au Canada : océan Atlantique

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada Données Insuffisantes pour un calcul. Inconnue
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue). Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)? Peu probable
Superficie de la zone d’occupation (km²) Inconnue
Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue). Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)? Inconnu, probablement en saison
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés. Inconnu (rare dans les eaux canadiennes, aucun enregistrement trouvé dans le nord de Terre-Neuve)
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue). Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)? Peu probable
Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue). Inconnue

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.). 23 ans (estimation)
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles). Inconnu
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue. En déclin
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte). Inconnu (Canada) 79 % (Amérique du Nord)1
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? Peu probable
La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)? Inconnue
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin,
stable, en croissance, inconnue).
Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)? Peu probable
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus
matures dans chacune
 :
aucune donnée disponible.

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Prise accessoire à l’échelle mondiale pendant la pêche commerciale, mais seulement 13 interactions avec un engin enregistrées dans le Canada Atlantique en 130 ans; marché de mâchoires, de dents et de nageoires; pêche sportive (non au Canada); modification de l’habitat côtier, pollution.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur? États-Unis : inconnu
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible? Possible
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada? Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants? Oui
La possibilité d’une immigration de populations externes existe-elle? Possible

Analyse quantitative 

Non effectuée

Statut existant

  • COSEPAC : en voie de disparition (avril 2006);
  • Annexe II de la CITES (octobre 2004),
  • UICN : vulnérable (vulnerable)

Statut et justification de la désignation : Grand requin blanc, population de l’Atlantique

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : A2b

Justification de la désignation : À l’échelle mondiale, l’espèce est répartie dans les eaux subtropicales et tempérées, mais elle est absente des eaux polaires froides; les populations canadiennes de l’Atlantique et du Pacifique sont donc isolées et sont considérées comme deux unités désignables distinctes. Ce très grand prédateur au sommet de la chaîne alimentaire est rare dans la majeure partie de son aire de répartition, en particulier dans les eaux canadiennes, qui représentent la limite septentrionale de celle-ci. Il existe seulement 32 enregistrements en 132 ans dans les eaux canadiennes de l’Atlantique. Il n’existe aucun renseignement sur la tendance de l’abondance dans les eaux canadiennes de l’Atlantique. Il est estimé que les nombres ont diminué d’environ 80 % en 14 ans (moins d’une génération) dans des régions du nord-ouest de l’océan Atlantique en dehors des eaux canadiennes. L’espèce est très mobile, et il est probable que les individus de l’Atlantique canadien sont des migrateurs saisonniers appartenant à une vaste population du nord-ouest de l’Atlantique; la situation de la population de l’Atlantique canadien est donc considérée comme étant la même que celle de l’ensemble de la population. D’autres facteurs à considérer comprennent la longue durée de génération (~23 ans) et les faibles taux de reproduction (gestation estimée à 14 mois et fécondité moyenne, à sept jeunes nés vivants), qui limitent la capacité de l’espèce à résister aux pertes découlant de l’augmentation du taux de mortalité. Les prises accessoires pendant la pêche pélagique à la palangre est considérée comme étant la cause première de l’augmentation du taux de mortalité.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition », A2b (population en déclin, > 50 %, depuis les trois dernières générations, selon un indice d’abondance pertinent au taxon où la diminution ou la source de cette diminution ne peut pas être freinée ni ne peut être expliquée). 

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Ne correspond pas au critère 

Critère C (Petite population globale et déclin) : Ne correspond pas au critère 

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Ne correspond pas au critère 

Critère E (Analyse quantitative) : Information non disponible

1 La tendance d’abondance estimée dans l’Atlantique Nord-Ouest (Baum et al., 2003) a été contestée (Burgess et al., 2005). Toutefois, le Sous-comité de spécialistes des poissons marins considère l’examen de Burgess et al. (2005) comme étant réfuté de façon décisive par Baum et al. (2005).