Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Grand requin blanc (Carcharodon carcharias) au Canada

Répartition

Aire de répartition mondiale

L’aire de répartition du grand requin blanc s’étend des mers subpolaires aux tropiques des deux hémisphères, du 60e parallèle nord au 60e parallèle sud, mais c’est dans les eaux côtières tempérées du plateau continental ouest de l’Atlantique Nord, de la mer Méditerranée, du sud de l’Afrique, du sud de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et de l’est du Pacifique Nord qu’on a le plus souvent observé et capturé l’espèce (figure 2, Compagno, 2001). Dans la partie occidentale de l’Atlantique Nord, le grand requin blanc se retrouve de la baie aux Lièvres (Terre-Neuve) jusqu’au nord du Brésil (Templeman, 1963; Gadig et Rosa, 1996). Dans la partie orientale du Pacifique Nord, on le trouve du milieu de la mer de Béring jusqu’à Mazatlan, au Mexique (Kato, 1965; Cook, comm. pers., 1987). Dans les eaux canadiennes, l’espèce apparaît de façon sporadique, seules 47 mentions confirmées ou probables ayant été enregistrées depuis 1874 (tableau 1; figure 3).

Figure 2. Répartition mondiale des grands requins blancs. Source de la carte : Compagno, 2001.

Figure 2. Répartition mondiale des grands requins blancs. Source de la carte : Compagno, 2001.

Veuillez noter que le Tableau 1 a été séparé en deux sections: Océan Altantique et Océan Pacifique

Tableau 1a. Liste chronologique des observations de grands requins blancs au Canada (Océan Atlantique). * = non confirmé; inc. = inconnu; + = peut-être le même requin. 
LocalitéDateLongueur (m)SexeRemarquesSource
Pig Island, détroit de Northumberland (N.-É.)1 000-2 000 ans BPInc.Inc.Dent dans un dépotoir d’huîtresGilhen (1998)
Banc de St-Pierre (N.-É.)1873 ou 18743,9Inc.Dents dans le doris attaquéPutnam (1874)
Au large de Hubbard Cove, baie St. Margaret (N.-É.)27 juin 19204,6Inc.Marques de dents sur le doris attaquéPiers (1934)
Île White Head, près de Grand Manan (N.-B.)mi-juin 193011,3*Inc.Pris dans une fascine à harengVladykov et McKenzie (1935)
16 km au N.-O. de Digby Gut (N.-É.)2 juillet 19324,6Inc.Dent dans le bateau à moteur attaquéPiers (1933)
Harbour De Loutre, île Campobello (N.-B.)22 novembre 19327,9*Inc.Pris dans une fascine à harengPiers (1933)
Wedgeport (N.-É.)Août 19382,6MPêché à la canne par mad. Micchael Lerner; masse : 196 kgAnon. (1940), dans Templeman (1963)
Whale Head, rive nord du fleuve St-LaurentAoût 1938Inc.Inc. Vladykov et McAllister (1961)
Isle Caribou, rive nord du fleuve St-LaurentAoût 19422,7Inc. Vladykov et McAllister (1961)
Isle caribou, rive nord du fleuve St-LaurentAoût 19433Inc. Vladykov et McAllister (1961)
DeerIsland (N.-B.)24 août 19493,87FPris dans une fascine à hareng; immature; masse : 590 kgScattergood et al. (1951)
Estuaire de la rivière Portneuf, rive nord du fleuve St-Laurent27 août 19494,6Inc.Abattu par W.B. ScottTempleman (1963)
Entre la baie de Passamaquoddy et Grand Manan (N.-B.)20 août 19524,3Inc.Attaque de marsouin observéeDay et Fisher (1954)
Au large de Fourchu, île du Cap-Breton (N.-É.)9 juillet 19533,7Inc.Dents dans le doris attaquéDay et Fisher (1954)
Wedgeport (N.-É.)9 et 10 juillet 19532,4MPêché à la canne (pêcheur de thon)Day et Fisher (1954)
Îles La Have (N.-É.)12 août 19534,7Inc.Pris dans une fascine à harengDay et Fisher (1954)
Rivière Sainte-Croix, près de l’île Dochet, entre le Maine et le N.-B.25 août 1953Inc.Inc.Attaque de phoque observéeDay et Fisher (1954)
Mace’s Bay, baie de Fundy (N.-B.)3 août 19542,6Inc.Pris dans une fascine à harengLeim et Day (1959)
Mace’s Bay (N.-B.)10 septembre 19544,87FPris dans une fascine à harengHogans et Dadswell (1985)
Ireland Bight, baie aux Lièvres; profondeur : 26 m10 août 19563,7Inc.Dents dans un avançon de piège à morueTempleman (1963)
Grand Banc S.-E. (44°30’N, 50°12’O)Août 19563,7-4,6Inc.Chalut à panneau espagnol Santa InesTempleman (1963)
Détroit de Northumberland, 13 km au large de Wallace (N.-É.)30 juillet 19623Inc.Pris dans un filet maillant à merlu; dent examinée par L.R. DayTempleman (1963)
Détroit de Northumberland, 13 km au large de Wallace (N.-É.)Août 1962 (1re semaine)2,7Inc.Pris dans un filet maillant à merlu; identifié par W.G. Smith, agent des pêchesTempleman (1963)
Wallace (N.-É.)Août 1962+6Inc.Observé dans un filet maillant à merlu; échappéTempleman (1963)
Wallace (N.-É.)Septembre 1962+6Inc.Observé dans un filet maillant à merlu; échappéTempleman (1963)
Baie de Passamaquoddy, entre le Maine et le N.-B.1969Inc.Inc.Attaque de marsouin observéeArnold (1972)
Baie de Passamaquoddy, au large de Leonardville, île Deer (N.-B.)13 et 14 août 19714,3FPris dans un chalut à panneauScott et Scott (1988)
Passage Letite (N.-B.)8 août 1977+5,05FPris dans une fascine à harengHogans et Dadswell (1985)
Baie de Passamaquoddy, au large de Mascarene Shore (N.-B.)8 et 9 août 1977+5,2Inc.Pris dans une fascine à harengScott et Scott (1988)
Golfe du St-Laurent, au large d’Alberton, Î.-P.-É.4 août 19835,2MPris dans un filet maillant à morueScott et Scott (1988)
Au large de Tiverton,
Î.-P.-É.
Juillet 19884,5Inc.Pris dans un filet maillantConnors bros. Ltd. à Mollomo (1998)
Sud de la Plate-forme ScotianNovembre 1989Inc.Inc.Palangrier japonais (200 kg)Base de données des observations de Scotia-Fundy
Île de SableFin des années 1980Inc.Inc.Dent retrouvée dans une carcasse de phoqueCampana, comm. pers. (2004)
Baie de FundyDébut des années 19904,2Inc.Pris dans un filet maillantCampana, comm. pers. (2004)
Plate-forme ScotianDécembre 1999Inc.Inc.Palangrier japonais (65 kg)Base de données des observations de Scotia-Fundy

 

Tableau 1b. Liste chronologique des observations de grands requins blancs au Canada (Océan Pacifique). * = non confirmé; inc. = inconnu; + = peut-être le même requin. 
LocalitéDateLongueur (m)SexeRemarquesSource
Inlet Esperanza, île de Vancouver17 août 19614-6Inc.Dents dans un sac de pointe d’un ligneur à saumonCollier et al.(1996)
Creek Mouth, baie Island, î. R.-C.24 octobre 19613,4Inc.Échoué sur la plagePike (1962)
Lawn Point, île Graham,
î. R.-C.
Fin septembre 19773-4Inc.Échoué sur la plage, état de décomposition avancéDonnées de RAM
Plage sans nom, île Moresby, î. R.-C.Octobre 19774,5Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
Cap Ball, île Graham, î. R.-C.20 octobre 19775,5FÉchoué sur la plageDonnées de RAM
Plage sans nom, île Lyell,
î. R.-C.
25 novembre 19774,5Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
Cap Ball, île Graham,
î. R.-C.
Début de l’automne 19834Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
Inlet Long, île Graham,
î. R.-C.
16 décembre 19865Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
Près de Queen Charlotte City, île Graham, î. R.-C.Début de l’automne 19875Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
Inlet Long, île Graham,
î. R.-C.
16 décembre 19875,2Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
East Beach, près du cap Ball, île Graham, î. R.-C.Automne 19885Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
Inlet Skidegate, île Graham, î. R.-C.Automne 19884-5Inc.Échoué sur la plageDonnées de RAM
Rive nord de l’île Goose, Bassin de la Reine-Charlotte, C.-B.Septembre 20042,5Inc.Vertèbre découverte sur la plageTrouvée par Jane Watson, identifiée par RAM
Cap Ball, île Graham,
î. R.-C., C.-B.
25 octobre 20044,6Inc.25 vertèbres, morceaux de cartilage (y compris le cartilage de Meckel gauche), chondrocrâne, dents et morceaux de peauDonnées de RAM

RAM = R. Aidan Martin

Figure 3. Lieu et mois de la mention, et longueur des grands requins blancs (Carcharodon carcharias) capturés, échoués, agresseurs et observés dans les eaux canadiennes. A. Colombie-Britannique. B. Canada Atlantique.

Figure 3.    Lieu et mois de la mention, et longueur des grands requins blancs (Carcharodon carcharias) capturés, échoués, agresseurs et observés dans les eaux canadiennes. A. Colombie-Britannique. B. Canada Atlantique.

Le lieu le plus septentrional où l’on a observé un grand requin blanc dans l’est du Pacifique Nord se situe au large de Cordova, en Alaska (latitude 60° 17’ N). Au printemps 1985, on y a vu un grand requin blanc solitaire, long d’environ 4 m, qui se nourrissait de saumons. La découverte d’une carcasse de saumon rouge (Oncorhynchus nerka) portant des marques distinctives de morsure de grand requin blanc confirme l’identité de l’espèce observée (R.A. Martin [rédacteur], données inédites). On a signalé au moins 15 autres spécimens au large de l’État de Washington, de la Colombie-Britannique et de l’Alaska (Bonham, 1942; LeMier, 1951; Pike, 1962; Royce, 1963; Karinen et al., 1985; Coad, 1995; Collier et al., 1996).

Le lieu le plus septentrional où l’on a observé un grand requin blanc dans l’ouest de l’Atlantique Nord se situe au large d’Ireland Bight, dans la baie aux Lièvres (Terre-neuve), à une latitude de 51° 18’ N; il s’agit d’un spécimen de 3,7 m pris sur un avançon de trappe à morue installé à une profondeur de 25 m en août 1956 (Templeman, 1963). Mollomo (1998) mentionne 44 autres observations déclarées de cette espèce dans les eaux du Maine et du Canada atlantique.

Aire de répartition canadienne

Dans la partie canadienne du Pacifique, on a observé le grand requin blanc dans les eaux de l’inlet Esperanza et du détroit d’Hécate (Pike, 1962; R.A. Martin [rédacteur], données inédites). Les grands requins blancs aperçus en Colombie-Britannique sont presque exclusivement des spécimens échoués sur les rives abritées des îles de la Reine-Charlotte (Haida Gwaii) vers la fin de l’automne et le début de l’hiver (figure 3a; tableau 1b); on a en outre signalé une attaque isolée d’un engin de pêche commerciale (Collier et al., 1996). Aux îles de la Reine-Charlotte, l’absence de spécimens échoués sur le littoral océanique pourrait être attribuable à la faible densité de la population humaine plutôt qu’à un biais dans la répartition des grands requins blancs ou dans leur tendance à s’échouer.

Dans les eaux du Canada atlantique, on a observé le grand requin blanc dans la partie nord-est du plateau de Terre-Neuve, le détroit de Belle-Isle, le Banc de Saint-Pierre, le Banc de l’Île de Sable, le Banc de Forchu Misaine, la baie St. Margaret, la baie de Passamaquoddy, la baie de Fundy et le détroit de Northumberland, au large du cap La Have et dans le chenal Laurentien jusqu’à l’estuaire de la rivière Portneuf (Putnam, 1874; Piers, 1934; Vladykov et McKenzie, 1935; Day et Fisher, 1954; Leim et Day, 1959; Vladykov et McAllister, 1961; Templeman, 1963; Arnold, 1972; Molomo, 1998). Les mentions de grands requins blancs enregistrées au Canada atlantique (figure 3b; tableau 1a) résultent surtout de prises accessoires, mais comprennent aussi quatre attaques de bateaux (Templeman, 1963; Mollomo, 1998); des 30 mentions enregistrées dont on connaît le mois, 20 ont été faites en août et la plupart des autres en juin, juillet ou septembre; une date de novembre et une autre de décembre. La concentration des mentions de grands requins blancs au Canada atlantique à la fin de l’été pourrait témoigner d’une corrélation avec le changement de direction du Gulf Stream, un courant chaud qui, à cette saison, se déplace vers la côte (Hogg, 1992).

Ensemble, ces données semblent indiquer que la portion canadienne de l’aire de répartition de l’espèce en constitue la limite septentrionale.