Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport du COSEPAC sur la situation du pycnanthème gris au Canada – Mise à jour

Protection

Depuis que le COSEPAC a désigné le pycnanthème gris espèce en voie de disparition, l’espèce est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition de l’Ontario. Le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario a eu des entretiens avec les propriétaires des terrains où sont situés les deux sites, et ceux-ci sont conscients de la présence du pycnanthème gris sur leur propriété (D. Kirk, comm. pers., 1997). Don Kirk, écologiste du patrimoine naturel au bureau de district de Cambridge du ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, surveille les deux sites depuis plusieurs années. En 1994, il a remarqué que le site de la pointe Willow était envahie par la végétation arbustive et que les sujets y étaient plus petits et plus difficiles à repérer. Aucun plan de rétablissement officiel n’a été élaboré pour l’espèce, mais D. Kirk a effectué un peu d’éclaircissage manuel dans la végétation arbustive concurrente au site de la pointe Willow, en 1995 et en 1996 (D. Kirk, comm. pers., 1997).