Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la minuartie naine (Minuartia pusilla) au Canada

Résumé technique

Minuartia pusilla

Minuartie naine – Dwarf sandwort

Zone d’occurrence au Canada :

Colombie-Britannique

Information sur la répartition

Zone d’occurrence (km²)

<< 1 km² (10 m²)

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Inconnu

Zone d’occupation (km²)

<< 1 km² (10 m²)

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Inconnu

Nombre d’emplacements existants (connus ou supposés).

1

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur >1)?

Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Le déclin est probablement dû au piétinement et aux perturbations causées par les goélands

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population :  indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

1 an (< 6 mois)

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

9 (en 2002) mais variable en nombre et maintenu à un niveau bas

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Inconnu

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Le nombre variera probablement annuellement

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Inconnu mais probablement à un niveau très bas

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Oui (disjointe avec des populations du NO des États-Unis)

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur >1)?

Aucune (1 population)

Énumérer les populations avec le nombre d’individus matures dans chacune :

9 plantes dans une seule population

Menaces (réelle ou imminente pour les populations ou les habitats)

  • imminente : compétition avec les plantes envahissantes ; changements climatiques (tendance à l’assèchement)
  • réelle : piétinement par les plaisanciers contrevenants, action des vagues et le fouissage par les goélands

Effet d’une immigration de souce extérieure

Situation des populations extérieures ?

É.U. : Stable

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Probablement pas

Des immigrants s’adapteraient-ils pour survivre au Canada?

Inconnu

Y a-t-il suffisamment d’habitats pour les immigrants au Canada?

Probablement

Le sauvetage de populations extérieures est-il possible?

Non

Analyse quantitative

N/D

Désignation actuelle

Statut et raisons pour la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alpha-numerique : D1

Raisons pour la désignation: Plante herbacée annuelle éphémère présente en un seul très petit emplacement de suintement printanier le long d’une pointe maritime rocheuse du sud de l’île de Vancouver, et qui est très isolée des populations les plus proches dans le sud de l’État de Washington. Le nombre maximum d’individus de cette population qui a été recensé n’est que de 20 plantes, les chiffres fluctuant légèrement probablement en fonction des précipitations. Les plantes sont menacées par le fait que la seule petite population est vulnérable aux événements stochastiques et à la perturbation constante de l’habitat par les mouettes et goélands, le piétinement des plaisanciers qui accostent leurs bateaux aux environs et, possiblement, l’empiètement par des plantes envahissantes.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population totale en déclin): Probablement pas applicable en raison de la variation naturelle de la taille de la population
  • Critère B (Petite perturbation et déclin ou variation): Menacé sous B1 et B2 (a, b iii, et possiblement c, iv) en raison de la faible répartition de l’unique population avec une zone d’occurrence et une zone d’occupation de <<1 km² (10 m²) et une perturbation de l’habitat et un haut pourcentage possible de variation dans le nombre de plantes mais à un très faible niveau.
  • Critère C (Petite taille de la population totale et déclin): Menacé sous C2 (a i, ii)  et possiblement C2 (b) en raison de l’occurrence d’une seule population de <250 plantes et en raison de la possible variation dans le nombre peu élevé de plantes compris dans la population
  • Critère D (Très petite population ou répartition restreinte) : Menacée sous D1 en raison de la présence de <250 plantes
  • Critère E (Analyse quantitative): ND