Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la minuartie naine (Minuartia pusilla) au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :

Minuartia pusilla (S. Wats.) Mattf.Note de bas de page1

Ancien nom :

Arenaria pusilla S. Wats.

Nom commun :

Minuartie naine

Famille :

Caryophyllacées

Grand groupe végétal :

Angiospermes (plantes à fleurs)

Minuartia tire son nom de Juan Minuart de Barcelone (1693-1768) et Arenaria du mot d’origine latine arena signifiant sable (Coombes, 1985).

Arenaria pusilla a été classé dans le genre Minuartia en raison de l’ouverture de la capsule qui se fait par un nombre de valves identique à celui des styles. Dans Arenaria, la capsule s’ouvre par des valves en nombre double de celui des styles (McNeill 1980). McNeill et Basett (1974) classe, d’après Pax et Hoffmann (1934), le genre Minuartia dans la sous-famille Alsinoideae caractérisée par une absence de stipules.

En se basant sur l’analyse phénétique et sur la morphologie des graines, Meinke et Zika (1992) ont classé Minuartia pusilla avec M. cismontana et M. Californica. Ces deux espèces sont endémiques à l’Oregon et à la Californie.

Description

Minuartia pusilla est une herbacée annuelle pourvue d’une racine pivotante grêle (figure 1; Douglas et al., 1998b). Plante glauque (Ceska et Ceska, 1980) d’une hauteur de 2 à 5 cm, ses tiges solitaires ou plus souvent peu nombreuses sont dressées, simples ou ramifiées et glabres. Les feuilles caulinaires basales et inférieures sont opposées, linéaires, longues de 2 à 4 mm, larges de moins de 0,5 mm, glabres, obtuses and uninerves. Les feuilles caulinaires supérieures sont peu nombreuses, similaires quoiqu’un peu plus réduites et les stipules sont absents. Les fleurs sont groupées en une inflorescence lâche, à bractées foliacées, atteignant souvent les 4/5 de la hauteur totale de la plante. Les pétales, parfois absents, sont elliptiques et d’une longueur de 1 à 2 mm. Les sépales sont lancéolés, longuement pointus ou abruptement acérés, d’une longueur de 2 à 3 mm et trinerves. Les capsules d’une longueur de 1 à 2 mm, sont de forme ovoïde et munies de 3 valves. Les graines sont brunes, d’une longueur d’environ 0,3 mm et délicatement bosselées.

Bien que Minuartia pusilla ressemble à Stellaria nitens, elle possède des pétales entiers plutôt qu’à onglet comme ceux de S. Nitens (Ceska et Ceska, 1980). Elle est aussi similaire en apparence à Sagina decumbens ssp. Occidentalis dont les sépales sont arrondis et à Minuartia tenella qui possède des sépales et des tiges glandulaires. Les sépales de Minuartia pusilla sont, au contraire, pointus et ses tiges glabres. Ces deux espèces sont présentes dans le même type d’habitat que M. pusilla.

Figure 1. Illustration de Minuartia pusilla (plante entière à droite, x1; dessin au trait tiré de Hitchcock et al., 1964 et Douglas et al. 1998).Note de bas de page2

Illustration de Minuartia pusilla

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Nomenclature selon Douglas et al. (1998a, b, 1999, 2000 et 2001).

Retour à la référence de la note de bas de page1

Note de bas de page 2

Cette illustration a été reproduite avec la permission de la University of Washington Press.

Retour à la référence de la note de bas de page2