Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la minuartie naine (Minuartia pusilla) au Canada

Taille et tendances des populations

Un seul emplacement est connu pour M. pusilla en Colombie-Britannique. Cette plante a été découverte la première fois en 1977. Depuis, Adolf et Oluna Ceska ont cherché des habitats propices à cette espèce dans la région (A. Ceska, comm. pers.). En 2002, ils ont été chargés d’effectuer une autre étude détaillée mais aucun nouveau site n’a été trouvé. En 1977, une population d’approximativement 20 plants sur un superficie d’environ 10 avait été recensée et seulement 9 plants ont été observés en 2002 sur la même superficie (A. Ceska, comm pers.). Comme cette population n’a pas été suivie, nous ne connaissons pas les changements qui auraient pu se produire dans la taille de la population. Toutefois, la diminution observée entre 1977 à 2002 indique un déclin de 55 p. 100 sur une période de 25 ans. D’aucuns devraient être prudents en interprétant ce déclin puisque les saisonnières annuelles peuvent expérimenter de grands changements quantitatifs d’une année à l’autre dépendant des conditions climatiques. Il semble que M. pusilla soit demeurée relativement stable à un niveau de population très bas sur l’unique site au Canada.

Bien que cette espèce existe aussi dans l’État de Washington, il est improbable qu’une immigration se produise. La locatisation la près connue dans cet État est située, à plus de 300 km de distance, dans le comté de Klickitat dans la partie la plus au sud.