Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le psilocarphe nain, Population des montagnes du Sud et la population des Prairies au Canada – Mise à jour

COSEPAC Sommaire de l’évaluation

Sommaire de l’évaluation --Avril 2006

Nom commun : Psilocarphe nain - Population des montagnes du Sud

Nom scientifique : Psilocarphus brevissimus

Statut : Espèce en voie de disparition

Justification de la désignation : Une plante herbacée annuelle restreinte à une très petite aire de répartition et présente seulement dans trois petits sites sur des terres privées dans l’aire écologique des montagnes du Sud du COSEPAC en Colombie-Britannique. La taille de la population est exposée à des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures en raison des variations des niveaux de précipitations, et la population est menacée par des facteurs comme l’accroissement de l’aménagement des terres de la région et les pratiques d’utilisation des terres.

Répartition : Colombie-Britannique

Historique du statut : Espèce désignée « en voie de disparition » en novembre 2003. Renommée psilocarphe nain (population des montagnes du Sud) en avril 2006 et désignée « en voie de disparition ». Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

 

Sommaire de l’évaluation --Avril 2006

Nom commun : Psilocarphe nain - Population des Prairies

Nom scientifique : Psilocarphus brevissimus

Statut : Espèce préoccupante

Justification de la désignation : Cette population est largement répartie en Saskatchewan et en Alberta dans plus de 40 sites, avec de grandes fluctuations annuelles dans le nombre d’individus matures et des préoccupations quant aux impacts futurs potentiellement importants. On compte parmi ceux-ci le futur développement potentiel de l’extraction du méthane de gisement houiller dans une grande partie de l’aire de répartition de la population et les perturbations attribuables à la construction de pipelines.

Répartition : Alberta, Saskatchewan

Historique du statut : Espèce désignée « préoccupante » en avril 2006. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.