Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le psilocarphe nain, Population des montagnes du Sud et la population des Prairies au Canada – Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Le P. brevissimus var. brevissimus n’est pas protégé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), par l’Endangered Species Act (États-Unis) ni par le Red Data Book de l’IUCN. Il est classé G4T4? – apparemment non en péril (apparently secure) (NatureServe 2005). L’espèce n’est pas classée (SNR) dans l’État de Washington, mais est classée S2 – en péril (imperiled) dans les États de l’Idaho et du Montana, également adjacents au Canada.

Population des montagnes du Sud

Le P. brevissimus est classé S1 – fortement en péril (critically imperiled) en Colombie-Britannique, où il n’y a pas de loi de protection des plantes en péril. La population ne se retrouve pas dans une zone protégée, il n’y a pas de plan de gestion ou de mise en œuvre visant à la protéger ou à protéger son habitat dans le seul endroit où elle est présente.

Population des Prairies

Le P. brevissimus est classé S2 – en péril (imperiled) en Alberta (NatureServe 2005). L’espèce devrait probablement être classée S1S2 – en péril à gravement en péril (imperiled to critically imperiled) en Saskatchewan puisque c’est la désignation que le Saskatchewan Conservation Data Centre a donnée à l’espèce lorsqu’elle a été identifiée, par erreur, comme étant l’espèce P. elatior (Saskatchewan Conservation Data Centre, 2005).