Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le psilocarphe nain, Population des montagnes du Sud et la population des Prairies au Canada – Mise à jour

Résumé technique - Population des Prairies

Psilocarphus brevissimus : Population des Prairies

Psilocarphe nain (Population des Prairies) – Dwarf Woolly-heads (Prairie Population)

Répartition au Canada :

Alberta, Saskatchewan

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada

[estimée en utilisant le calcul de l’aire du logiciel de cartographie OziExplorer] : 23 760 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Probable, sauf si les banques de semences sont considérées

Superficie de la zone d’occupation (km²)

[estimée en additionnant les zones d’occupation individuelles et en estimant les valeurs manquantes] <40 ha

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Oui

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

41

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Oui

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Inconnue

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

4 mois

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

De 2 000 à 27 000 selon l’année

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

Inconnue

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

s.o.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Oui

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

Peut-être, mais la fragmentation n’est pas grave

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Probable

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

  • Prairies 1 : 0? – plusieurs centaines
  • Prairies 2 : 0? – 50
  • Prairies 3 : 0? – 100
  • Prairies 4 : 0? – 1 000
  • Prairies 5 : 0? – >2 700
  • Prairies 6 : 0? – 1 000
  • Prairies 7 : 0? – 1 000
  • Prairies 8 : 0? – 1 000
  • Prairies 9 : 0? – 1 000
  • Prairies 10 : 0? – 1 000
  • Prairies 11 : 0? – 1 000
  • Prairies 12 : 0? – 1 000
  • Prairies 13 : 0? – 1 000
  • Prairies 14 : inconnu
  • Prairies 15 : 0? – 1 000
  • Prairies 16 : 0? – 1 000
  • Prairies 17 : 0? – 1 000
  • Prairies 18 : 0? – 1 000
  • Prairies 19 : 0? – 1 000
  • Prairies 20 : 0? – 1 000
  • Prairies 21 : 0? – 1 000
  • Prairies 22 : 0? – 1 000
  • Prairies 23 : 0? – 1 000
  • Prairies 24 : 0? – 1 000
  • Prairies 25 : 0? – 1 000
  • Prairies 26 : inconnu
  • Prairies 27 : 1 000
  • Prairies 28 : localement abondante
  • Prairies 29 : peu abondantes
  • Prairies 30 : petit nombre
  • Prairies 31 : 0? - 200
  • Prairies 32 : 0? – 1 000
  • Prairies 33 : 0? - 50
  • Prairies 34 : 0? – 1 000
  • Prairies 35 : 0? - 200
  • Prairies 36 : 0? - 200
  • Prairies 37 : 0? - 500
  • Prairies 38 : 0? - 10
  • Prairies 39 : 0? - 50
  • Prairies 40 : 0? - 75
  • Prairies 41 : 0? - 10

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • Menaces actuelles : expansion agricole, exploration pétrolière et gazière
  • Menaces potentielle : changements dans l’hydrologie, changements dans les pratiques de pâturage, mesures de lutte aux mauvaises herbes

Effet d’une immigration de source externe

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?

L’espèce n’est pas classée dans l’État de Washington, mais est classée S2 en Idaho et au Montana.

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Une immigration est possible, mais survient si rarement qu’elle ne pourrait pas venir en aide aux populations sur une période de moins de quelques décennies

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Inconnu

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Oui

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-elle?

Non

Analyse quantitative

Non disponible

Statut existant

COSEPAC : Préoccupante (2006)

Statut et justification de la désignation

Population des Prairies

Statut : Préoccupante

Code alphanumérique : s.o.         

Justification de la désignation : Cette population est largement répartie en Saskatchewan et en Alberta dans plus de 40 sites, avec de grandes fluctuations annuelles dans le nombre d’individus matures et des préoccupations quant aux impacts futurs potentiellement importants. On compte parmi ceux-ci le futur développement potentiel de l’extraction du méthane de gisement houiller dans une grande partie de l’aire de répartition de la population et les perturbations attribuables à la construction de pipelines.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Non disponible. Il n’existe pas de données témoignant d’un déclin significatif.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Même si l’espèce a une petite zone d’occupation, ce critère ne s’applique pas du fait que la population se retrouve dans un grand nombre de sites qui ne semblent pas extrêmement fragmentés et n’ont pas montré de déclins importants dans le nombre d’individus.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : S.O. Le nombre total d’individus pourrait être suffisamment bas pour que l’espèce soit considérée en péril durant les années de sécheresse, mais des déclins continus ou inférés ne peuvent pas être adéquatement rationalisés pour évaluer le statut en vertu de ce critère.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Sans objet. Bien que la zone d’occupation soit < 20 km², la désignation « menacée D2 » ne semble pas s’appliquer puisque l’étendue actuelle des impacts des différentes menaces, telles que l’exploration pétrolière et gazière, ainsi que l’exploitation et l’expansion agricole dans les habitats et les populations naturellement fragmentés, est incertaine.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Non disponible.