Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le psilocarphe nain, Population des montagnes du Sud et la population des Prairies au Canada – Mise à jour

Habitat

Besoins en matière d’habitat

Population des montagnes du Sud

L’unité de Princeton se trouve dans une zone d’ombre pluviométrique formée par la Chaîne Côtière et la chaîne des Cascades. Le climat continental qui en résulte connaît des hivers frais avec des chutes de neige de faibles à modérées. La saison de croissance est relativement longue (environ 95 jours sans gelées), chaude (d’environ 1 028 à 1 266 degrés-jour de croissance > 5 °C) et sèche (de 185 à 313 mm de précipitation durant la saison de croissance). La saison de croissance connaît des déficits d’humidité importants (Lloyd et al., 1990).

L’espèce se trouve sur des sols d’argile calcaire le long des marges d’étangs et dans les dépressions peu profondes. Ces habitats sont dominés par des plantes annuelles pouvant tirer avantage de la brève période où les conditions de croissance sont favorables. Les espèces dominantes incluent le Plagiobothrys scouleri (plagiobotryde de Scouler) et le Polygonum polygaloides sous-espèce confertiflorum (renouée à fleurs entassées). Les espèces communément associées sont le Myosurus minimus (ratoncule naine), l’Alopecurus carolinianus (Vulpain de Caroline), le Gnaphalium palustre (gnaphale des marais) et le Deschampsia danthonioides (deschampsie fausse-danthonie). La plante pérenne la plus communément associée est le Danthonia unispicata (danthonie à épillet solitaire) (Douglas et al., 2003). La zone environnante est composée d’arbustes et de prairies naturelles dominés par l’Artemisia tridentata (armoise tridentée), le Pseudoroegneria spicata (agropyre à épi inerme) et l’Hesperostipa comata (stipe chevelue) de même que de terrains boisés ouverts à fermés dominés par le Pinus ponderosa (pin ponderosa) et le Pseudotsuga menziesii (Douglas taxifolié).

Population des Prairies

La population des Prairies se trouve dans une région semi-aride où les hivers sont très froids et où les étés sont courts et chauds. Les précipitations surviennent surtout durant l’été, avec de 75 à 130 mm en juin, mais une moyenne mensuelle de moins de 50 mm en juillet et en août (Hare et Thomas 1979).

Les sites occupés par la population des Prairies sont surtout des dépressions peu profondes inondées de façon saisonnière tels que les cuvettes solonetziques, les marges de bourbiers et les zones humides temporaires à fond sableux (Hudson, comm. pers., 2005; Porter, comm. pers., 2005; Romuld, comm. pers., 2005; Wallis, comm. pers., 2005; Bush, comm. pers., 2005). Il ne semble pas y avoir de groupe d’espèces associées particulier, mais les données sur la végétation manquent pour la plupart des sites (Douglas et al., 2000). Les hautes terres environnantes supportent une végétation de prairies dominée par l’Hesperostipa comata, l’H. curtiseta, le Pascopyrum smithii, l’Elymus lanceolatus, le Koeleria macrantha et le Bouteloua gracilis.

Tendances en matière d’habitat

Il n’y a pas d’information fiable concernant les taux de variation dans la zone d’occurrence, la zone d’occupation ou la qualité de l’habitat pour les deux unités.

Protection et propriété

Les trois emplacements de la population des montagnes du Sud se trouvent sur un ranch privé situé dans la réserve de terres agricoles (RTA) (tableau 1). Deux des emplacements de la population des Prairies se situent dans des aires protégées. La plupart des autres emplacements se situent sur des terres de la Couronne provinciale ou des terres d’appartenance inconnue.

Tableau 1. Données sur les populations de Psilocarphus brevissimus
Emplacement des populationsDernière observationSituation présuméePropriété foncièreÉtendueNombre d’individusNote de bas de page1
Prairies 1C. Wallis 1989existanteprotégée< 1 acre? – plusieurs centaines
Prairies 2M. Romuld 1990existanteprotégée< 1 acre? – >50
Prairies 3K. Tannas 1989existanteinconnue< 2 ha? – (50-100)
Prairies 4C. Wallis 1985existanteCouronne< 1 acre? – (100-1000)
Prairies 5D. Bush 1997existanteinconnue< 2 ha? - >2 700
Prairies 6D. Bush 1996existanteinconnue< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 7D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 8D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 9D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 10D. Bush 1996existanteprivée< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 11D. Bush 1996existanteinconnue< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 12D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 13D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 14E. Moss 1927historiqueinconnueinconnueinconnu
Prairies 15D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 16C. Wallis 1979existanteCouronne< 1 acre0 – (100-1000)
Prairies 17D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 18D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 19D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 20D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 21D. Bush 1996existanteinconnue< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 22D. Bush  1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 23D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 24D. Bush 1996existanteCouronne< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 25D. Bush 1996existanteprivée< 1 ha0 – (100-1000)
Prairies 26E. Moss 1953historiqueinconnueinconnueinconnu
Prairies 27C. Wallis 2003existanteprivée< 1 acre~1 000
Prairies 28J. Hudson 1979existantelocation de la Couronne?~ 1 acrelocalement abondants
Prairies 29J. Hudson 1979existantelocation de la Couronne?~ 1 acrepeu abondants
Prairies 30J. Hudson 1980existantelocation de la Couronne?~ 1 acrepetit nombre
Prairies 31Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? - ~ 200
Prairies 32Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? – 1 000
Prairies 33Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? - 50
Prairies 34Harris et Lamont 1999existanteinconnueinconnue? – 1 000
Prairies 35Harris et Lamont 1999existanteinconnueinconnue? - 200
Prairies 36Harris et Lamont 1999existanteinconnueinconnue? - 200
Prairies 37Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? - 500
Prairies 38Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? - 10
Prairies 39Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? - 50
Prairies 40Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? - 75
Prairies 41Harris et Harris 1999existanteinconnueinconnue? - 10
Mt. du Sud 1Lomer 1996existanteprivée<0,1 ha30-300
Mt. du Sud 2Douglas 2002existanteprivée0,1 ha225 – (1-2 millions)
Mt. du Sud 3Lomer 2002existanteprivée<0,1 ha450 – 7 700
Note de bas de page 1

La plupart des populations (peut-être toutes) disparaissent durant les années de sécheresse ou leur nombre décroît de plus d’un ordre de grandeur (presque 4 ordres de grandeur dans le cas de Princeton 3).

Retour à la référence de la note de bas de page1