Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le saule à bractées vertes (Salix chlorolepis) au Canada

Résumé technique

Salix chlorolepis

Saule à bractées vertes – Green-scaled willow

Répartition au Canada :

Québec

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada

Logiciel SoftMap Plus 4.5, surface polygonale des occurrences : 7,5 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?non

Superficie de la zone d’occupation (km²)

Logiciel SoftMap Plus 4.5, surface polygonale des occurrences : 0,05 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

non

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

4 populations au sommet d’une montagne

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance, de l’aire, l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

stable, nouveaux sites à l’intérieur de la population du mont Albert suite à des efforts d’inventaire intensifs

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

inconnue, mais probablement plusieurs années avant la floraison

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).environ 300

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

stable

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie > 1 individu/année)?

non

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

Mont Albert : environ 300 individus

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Menaces réelles et potentielles :
  • Piétinement de quelques individus en raison de l’élargissement des sentiers par les utilisateurs du Sentier international des Appalaches.
  • Herbivorie restreinte par la chenille à houppe rousse

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

Aucune autre population dans le monde

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

sans objet

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

sans objet

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

sans objet

La possibilité d’une immigration de populations externes existe‑t-elle?

non

Analyse quantitative

aucune

Statut existant 

Menacé au Québec depuis 1995 (Loi sur les espèces menacées ou vulnérables du Québec)

COSEPAC: menacée (2006)

Statut et justification de la désignation

Statut : Menacé

Code alphanumérique : D1

Justification de la désignation : Un arbuste endémique dont la répartition est limitée aux affleurements de serpentine du mont Albert dans le parc provincial de la Gaspésie (Québec). Le faible nombre d’individus situés sur un seul sommet de montagne sont vulnérables aux événements stochastiques, aux impacts potentiels des chenilles à houppes exotiques et aux effets limités du piétinement des randonneurs le long du Sentier des Appalaches.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet. Les déclins prévus ne sont pas suffisamment importants pour justifier l’utilisation de ce critère.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet. Malgré une zone d’occurrence et une zone d’occupation restreintes et >5 populations en un seul endroit, on ne peut prévoir d’emblée quelque déclin continu d’importance.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet. La taille de la population est bien inférieure à 2 500 individus, mais un déclin continu de nature importante ne peut être prévu d’emblée.
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : L’espèce répond au critère D1, avec une population de > 1000 individus.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Aucun disponible