Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

ANNEXE A. ANALYSE D’ÉVALUATION DESMENACES

La connaissance des menaces pesant sur une espèce et du potentiel d’atténuation de ces menaces est fondamentale pour le rétablissement de l’espèce. Dans la présente évaluation, l’équipe de rétablissement a relevé les menaces suivantes, dont il faudra tenir compte.

  • Introductions d’espèces
  • Prédation
  • Compétition
  • Perturbation de la chaîne alimentaire
  • Perte ou dégradation de l’habitat
  • Construction et exploitation de barrages
  • Modifications apportées à la régularisation du débit
  • Entretien du canal
  • Prélèvement d’eaux souterraines
  • Prélèvement d‘eaux de surface pour l’irrigation
  • Prélèvement d’eaux de surface pour des besoins autres que l’irrigation
  • Utilisation de la plaine inondable par le bétail
  • Pollution
  • Sources ponctuelles de pollution
  • Sources non ponctuelles de pollution
  • Anoxie
  • Processus naturels
  • Sécheresse
  •  Changements climatiques

Comme on connaît très peu le cycle biologique de l’espèce et ses exigences en matière d’habitat, l’évaluation de chaque menace potentielle a été qualitative plutôt que quantitative, et l’importance de chaque facteur a été évaluée comme étant « faible », « moyenne » ou « élevée ». Ces évaluations ont été fondées sur le jugement professionnel de l’équipe de rétablissement et ont été déterminées par l’obtention d’un consensus, à la suite de discussions. Pour chaque menace potentielle à chaque site que fréquente l’espèce, les facteurs suivants ont été examinés.

·        Probabilité d’occurrence – Le risque d‘occurrence d’une menace. Les menaces qui affectent actuellement l’espèce ont été évaluées comme étant d’importance « élevée ».

·        Zone d’occurrence – Aire de répartition spatiale de chaque menace relevée. Les menaces qui affectent la majeure partie ou l’ensemble de la zone occupée par l’espèce ont été évaluées comme étant d’importance « élevée ».

·       Gravité de l’impact – Gravité de l’impact direct ou indirect d’une menace sur la survie ou le rétablissement de l’espèce. Les impacts pouvant entraîner la disparition de l’espèce ont été évalués comme étant d’importance « élevée ».

·        Imminence de l’impact – L’imminence de l’impact prévu d’une menace a été cotée par un « P » pour les impacts passés; un « C » pour les impacts continus et actuels et un « F » pour les futurs impacts potentiels.

·        Importance de la menace – Risque de dommages causés à la population du méné d’argent de l’Ouest imputables à une menace particulière, en fonction de la probabilité de cette dernière, de sa zone d’occurrence ainsi que de la gravité et de l’imminence de ses impacts. L’importance de la menace a été évaluée comme étant « faible » quand la gravité de l’impact a été considérée comme étant faible et lorsqu’il était autrement difficile de l’estimer compte tenu des connaissances actuelles.

·       Potentiel d’atténuation – Faisabilité sur les plans biologique et technique de l’atténuation d’une menace. Lorsqu’il n’existe aucun empêchement biologique et que la technologie éprouvée peut réussir à atténuer les menaces, la faisabilité de l’atténuation a été évaluée comme étant « élevée ».

 

Dans les tableaux, les points d’interrogation (?) signalent l’incertitude et la nécessité de mener des recherches. Les commentaires fournissent des renseignements de base sur chaque menace ou son évaluation.


ANNEXE B. LISTE DESCONSULTATIONS

Les personnes et les groupes qui ont été consultés pendant l’élaboration du programme de rétablissement du méné d’argent de l’Ouest sont les suivants.

DateEndroit :Type de réunionParticipants/enjeux
6 mai 2004Rivière MilkAdministration localeReprésentants de la ville de Milk River, de Warner County et du village de Coutts, y compris Emma Hulitt qui s’est ensuite jointe à l’équipe de rétablissement. Parmi les parties qui ont été invitées mais qui n’ont pas participé, on compte les représentants des comtés de Cardston, de Forty Mile et de Cypress. On a donné une présentation sur la Loi sur les espèces en péril et sur le méné d’argent de l’Ouest.
14 mars 2007Rivière MilkPublicParmi les participants, mentionnons les suivants : Mike Brown, Pam Nielsen, Doreen Nielsen, Ken Brown, Austin Hook, Christy Audet et Don Welsh, de Milk River, ainsi que Sandy Reimersma, de Mossleigh (Alb.). Présentation sur l’actuelle ébauche du programme de rétablissement. On a remis aux participants des exemplaires de l’ébauche du programme de rétablissement pour qu’ils formulent des commentaires à son égard.


ANNEXE C. DOSSIER SURLA COLLABORATION ET LES CONSULTATIONS

Organisations autochtones et Premières nations

On a distribué une version préliminaire du programme de rétablissement aux organisations autochtones et aux Premières nations concernées pour commentaires avant que le programme ne soit publié dans le Registre de la LEP. Des lettres, des résumés en langage clair du programme de rétablissement ainsi que des feuillets de renseignements ont été transmis aux organisations autochtones et aux Premières nations suivantes : Assemblée des Premières nations, tribu Blood, nation Métis de l’Alberta, Ralliement national des Métis et Treaty 7 Management Corporation. Aucun commentaire n’a été reçu jusqu’à maintenant.

Autres entités

Le gouvernement de l’Alberta a collaboré avec le MPO à l’élaboration du programme de rétablissement. On a reçu des commentaires sur une version préliminaire du programme.

Généralités

Lorsque le programme de rétablissement a été publié dans le Registre public de la LEP, des annonces ont été placées dans les journaux locaux pour inviter le public à commenter le programme. En outre, des trousses d’information ont été envoyées à certains intervenants ayant un intérêt connu pour le programme de rétablissement, notamment les utilisateurs des ressources, les organisations non gouvernementales et les administrations locales, qui ont également pu commenter le programme. Tous les commentaires reçus ont été pris en considération avant la publication de la version finale du programme de rétablissement.