Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

4.0 LACUNES DANSLES CONNAISSANCES

4.1 Biologie

On dispose de très peu d’information sur certains aspects importants du cycle biologique et de la biologie du méné d’argent de l’Ouest. Par exemple, on n’a entrepris aucune étude en vue de décrire la stratégie de reproduction de l’espèce ou ses besoins en matière d’hivernage. Étant donné que, pour évaluer les menaces et désigner l’habitat essentiel avec précision, on doit connaître la stratégie de reproduction de l’espèce ou ses besoins en matière d’hivernage, de telles études doivent être une priorité. Par ailleurs, on dispose de peu d’information, voire d’aucune, sur la structure de la population, ses mouvements ou ses stades précoces de développement.

4.2 Habitat

Les besoins particuliers en habitat du méné d’argent de l’Ouest, en particulier des œufs et des alevins, demeurent inconnus. On n’a pas documenté le frai dans la rivière Milk, ni le stade larvaire et le stade précoce des juvéniles. On n’a pas non plus consigné l’emplacement des habitats d’hivernage, et le rapport entre la concentration de sédiments, la turbidité et l’abondance de ménés reste à définir.

4.3 Abondance

Jusqu’à présent, il n’existe aucune estimation fiable de l’abondance du méné d’argent de l’Ouest dans la rivière Milk. Pour cette raison, il n’est pas encore possible d’établir la taille cible de la population à conserver, ni de confirmer si l’abondance a connu des changements. De même, on ignore l’ampleur de la variabilité naturelle de la taille de la population, ce qui fait qu’il est plus difficile de déterminer si les changements à court terme dans l’abondance sont liés à des fluctuations normales ou à un véritable changement de l’état de la population. Cependant, selon les études récentes, il serait possible que l’abondance du méné d’argent de l’Ouest soit sensiblement plus élevée que l’abondance estimée par le passé (D. Watkinson, comm. pers.).

4.4 Menaces

Certaines menaces potentielles ne peuvent être entièrement évaluées parce qu’on comprend mal l’information détaillée concernant les facteurs de perturbation et les mécanismes qui pourraient affecter le méné. La prévision exacte des effets de la retenue d’eau, par exemple, exige une meilleure connaissance de la façon dont les changements apportés aux conditions physiques de la rivière (p. ex. modification du régime d’écoulement) peuvent interagir avec l’espèce étant donné son cycle biologique et ses exigences en matière d’habitat. Il serait donc justifié d’étudier davantage ces rapports.