Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le lépisosté tacheté (Lepisosteus oculatus) au Canada

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Les cotes mondiales, nationales (États-Unis et Canada) et infranationales (États américains et provinces) du lépisosté tacheté figurent au tableau 1. Le lépisosté tacheté a été désigné « espèce préoccupante » en 1983 par le COSEPAC, et ce statut a été confirmé en 1994. L’espèce a été réexaminée en 2000 et inscrite à une catégorie de risque plus élevé, soit « espèce menacée » (COSEPAC, 2003). Elle est présentement inscrite comme espèce menacée à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril du Canada; il est donc illégal de tuer, blesser, capturer, prendre, posséder, collectionner, acheter, vendre ou échanger un lépisosté tacheté, de même que d’endommager ou détruire sa résidence.

Tableau 1. Classements mondiaux, nationaux et infranationaux (États américains et provinces) du lépisosté tacheté (Lepisosteus oculatus) (CCCEP, 2001; CIPN, 2003; NatureServe, 2005).
MondialNational (É.-U.)National Canada*Infranational
États américains
Infranational
Ontario
  • N5*;
  • absent du TESS (base de données du USFWS sur les espèces menacées et en voie de disparition)
  • N2*;
  • COSEPAC = menacée
  • SX* = NM
  • S1* = PA, OH, GA
  • S1S2* = KS
  • S2S3* = IL, MI
  • S4* = OK, AR, IN, KY
  • S5* = TX, LA, MS, AL, TN, MO
  • SNR = FL
  • S2*;
  • Statut du MRNO = menacée;
  • Statut général = 3 (vulnérable)

*Cotes G/S : 1 = gravement en péril (critically imperiled); 2 = en péril (imperiled); 3 = menacée de disparition du pays ou de la planète (vulnerable to extirpation or extinction); 4 = apparemment non en péril (apparently secure); 5 = répandue, abondante et non en péril (demonstrably widespread, abundant and secure); X = disparue du pays (extirpated); NR = espèce non classée, en attente d’évaluation (unranked, not yet assessed).

Le lépisosté tacheté est considéré comme non en péril (S5) ou apparemment non en péril (S4) dans la plus grande partie de son aire de répartition, soit dans le sud des États-Unis (Texas, Louisiane, Mississippi, Alabama, Tennessee, Missouri, Oklahoma, Arkansas, Indiana et Kentucky). Par contre, en périphérie de son aire de répartition étatsunienne, soit le bassin des Grands Lacs, l’espèce est classifiée S2S3 (Michigan, Illinois), S1S2 (Kansas) et S1 (Pennsylvanie, Ohio et Géorgie) (NatureServe, 2005).

Les populations présentes dans le parc provincial Long Point, la réserve nationale de faune de Long Point, le parc provincial Rondeau et le parc national de la Pointe-Pelée bénéficient d’une protection partielle. L’espèce fait également partie des huit espèces de poissons incluses dans la stratégie de rétablissement de l’écosystème de la rivière Sydenham. Les objectifs de cette stratégie sont de conserver les populations existantes et de réintroduire chaque espèce dans les segments de la rivière qu’elle occupait auparavant, afin de maintenir et d’améliorer la communauté aquatique indigène (Dextrase et al., 2003).