Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement du cornouiller fleuri (Cornus florida) au Canada - 2014

Partie 3 – Déclaration du gouvernement [de l’Ontario] en réponse au programme de rétablissement du cornouiller fleuri, préparée par le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario

Cornouiller fleuri photo de couverture pour la partie 3

Cornouiller fleuri

Ministère des Richesses naturelles

Naturel. Apprécié. Protégé.

Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement

Governement de l'Ontario

La protection des espèces en péril en Ontario

Le rétablissement des espèces en péril est un volet clé de la protection de la biodiversité en Ontario. La biodiversité – la diversité des organismes vivants sur la Terre – nous fournit de l’air et de l’eau propres, de la nourriture, des fibres, des médicaments et d’autres ressources dont nous avons besoin pour survivre.

La Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition (LEVD) représente l’engagement juridique du gouvernement de l’Ontario envers la protection et le rétablissement des espèces en péril et de leurs habitats. Dès qu’une espèce est désignée comme disparue de l’Ontario, en voie de disparition ou menacée aux termes de la LEVD, elle est automatiquement protégée contre toute forme de harcèlement. En outre, dès qu’une espèce est désignée comme en voie de disparition ou menacée, son habitat est protégé contre les dommages et la destruction.

Aux termes de la LEVD, le ministère des Richesses naturelles (le ministère) doit veiller à ce qu’un programme de rétablissement soit élaboré pour chaque espèce inscrite à la liste des espèces en voie de disparition ou menacées. Un programme de rétablissement offre des conseils scientifiques au gouvernement à l’égard de ce qui est nécessaire pour réaliser le rétablissement d’une espèce.

Haut de la page

Déclarations du gouvernement en réponse aux programmes de rétablissement

Dans les neuf mois qui suivent l’élaboration d’un programme de rétablissement, la LEVD exige que le ministère publie une déclaration qui résume les mesures que le gouvernement de l’Ontario prévoit prendre en réponse au programme de rétablissement et ses priorités à cet égard. Le programme de rétablissement pour le cornouiller fleuri a été achevé le 18 février 2010.

Cette déclaration est la réponse du gouvernement de l’Ontario aux conseils scientifiques fournis dans le programme de rétablissement. En plus de se fonder sur les renseignements fournis dans le programme de rétablissement, elle tient compte des commentaires reçus de la part de parties intéressées, d’autres territoires de compétence, des collectivités autochtones et du public. Cette déclaration reflète les meilleures connaissances traditionnelles, locales et scientifiques auxquelles on peut accéder en ce moment; elle pourrait être modifiée si de nouveaux renseignements deviennent accessibles. En mettant en oeuvre les mesures prévues à la présente déclaration, la LEVD permet au ministère de déterminer ce qu’il est possible de réaliser, compte tenu des facteurs sociaux et économiques.

Encadré – Part 3

Le cornouiller fleuri est un petit arbre dont les feuilles sont ovales et réparties en paires le long de la branche. En Ontario, le cornouiller fleuri se trouve uniquement dans la zone carolinienne, une bande étroite située dans le sud-ouest de l’Ontario, s’étendant des rives sud-est du lac Huron jusqu’à l’extrémité ouest du lac Ontario. Les populations de cornouiller fleuri diminuent rapidement surtout en raison d’une maladie fongique agressive, l’anthracnose du cornouiller.

Haut de la page

Démarches futures pour protéger et rétablir le cornouiller fleuri

Le cornouiller fleuri est désigné en tant qu’espèce en voie de disparition aux termes de la LEVD qui protège à la fois l’animal et son habitat. La LEVD interdit qu’on endommage ou qu’on détruise cet habitat sans autorisation. Une telle autorisation exigerait que des conditions établies par le ministère des Richesses naturelles soient respectées.

L’objectif du gouvernement de l’Ontario pour le rétablissement du cornouiller fleuri est de protéger et de conserver les populations actuelles, réduire son taux de déclin et lorsque cela est possible, rétablir les populations de l’espèce dans son aire de répartition dans le sud de l’Ontario.

La protection et le rétablissement des espèces en péril sont une responsabilité partagée. Aucune agence ni aucun organisme n’a toutes les connaissances, l’autorité ni les ressources financières pour protéger et rétablir toutes les espèces en péril de l’Ontario. Le succès sur le plan du rétablissement exige une coopération intergouvernementale et la participation de nombreuses personnes, organismes et collectivités.

En élaborant la présente déclaration, le ministère a tenu compte des démarches qu’il pourrait entreprendre directement et de celles qu’il pourrait confier à ses partenaires en conservation, tout en leur offrant son appui.

Haut de la page

Mesures menées par le gouvernement

Afin de protéger et de rétablir le cornouiller fleuri, le gouvernement entreprendra directement les mesures suivantes :

  • Éduquer les autres organismes et autorités responsables de l’aménagement du territoire quant à l’exigence de tenir compte de la protection du cornouiller fleuri et de son habitat lors de l’aménagement du territoire et des évaluations environnementales.
  • Encourager la soumission de données sur le cornouiller fleuri à l’entrepôt de données centrale du ministère des Richesses naturelles au Centre d’information sur le patrimoine naturel.
  • Entreprendre des activités de communication et de diffusion afin d’augmenter la sensibilisation de la population quant aux espèces en péril en Ontario.
  • Protéger le cornouiller fleuri par l’entremise de la LEVD et mettre en oeuvre les
    dispositions en matière d’habitat de la Loi d’ici le 30 juin 2013.
  • Appuyer les partenaires en conservation, et les organismes, municipalités et industries partenaires pour qu’ils entreprennent des activités visant à protéger et rétablir le cornouiller fleuri. Ce soutien prendra la forme de financement, d’ententes, de permis (assortis de conditions) et de services consultatifs.
  • Établir et communiquer des mesures prioritaires annuelles pour l’appui gouvernemental afin d’encourager la collaboration et réduire le hevauchement des travaux.

Haut de la page

Mesures appuyées par le gouvernement

Le gouvernement appuie les mesures suivantes qu’il juge comme étant nécessaires à la protection et au rétablissement du cornouiller fleuri. On accordera la priorité aux mesures portant la mention « hautement prioritaire » en ce qui concerne le financement ou les autorisations aux termes de la LEVD. Le gouvernement ciblera son appui sur ces mesures hautement prioritaires au cours des cinq prochaines années.

Secteur d'intervention : Gestion des menaces
Objectif : Élaborer, mettre en oeuvre et évaluer les approches pour le contrôle de l’anthracnose du cornouiller et d’autres menaces dans les peuplements naturels.

Mesures :
1. (Hautement prioritaire) Effectuer des recherches pour trouver des techniques potentiellement efficaces pour contrôler l’anthracnose du cornouiller dans les milieux forestiers naturels. Ces recherches peuvent inclure l’étude du recours aux brûlages dirigés ou à des méthodes utilisées dans l’industrie horticole.
2. (Hautement prioritaire) Mettre au point des pratiques de gestion optimales pour les peuplements de cornouiller fleuri (par ex. des méthodes pour ralentir la propagation de l’anthracnose du cornouiller, les possibilités de restaurer l’habitat) et les transmettre aux propriétaires fonciers et des intendants des terres.

Secteur d'intervention : Surveillance
Objectif : Entreprendre la surveillance de la santé de l’espèce, des menaces qui pèsent sur elle et de sa résistance possible à l’anthracnose du cornouiller.

Mesures :
3. (Hautement prioritaire) Mettre au point et en oeuvre un programme de surveillance qui pourrait comprendre les démarches suivantes :

  • Repérer les populations importantes ou résistantes (ou les deux) à l’échelle d’une aire représentative et des types d’habitats.
  • Surveiller la santé des arbres et les impacts des autres menaces et identifier des arbres et des peuplements offrant une résistance possible à la maladie.
  • Comparer la santé des arbres qui croissent dans les aires ouvertes et celle de ceux qui poussent dans les forêts très ombragées en Ontario.
  • Surveillance continue des peuplements du Réseau d’évaluation et de surveillance écologiques (RESE) où le cornouiller fleuri est présent pour en évaluer les taux de déclin.

Secteur d'intervention : Protection
Objectif : Repérer et protéger les populations actuelles de cornouiller fleuri dans son aire de répartition naturelle dans le sud de l’Ontario.

Mesure :
4. (Hautement prioritaire) Repérer et décrire les communautés végétales typiques dans lesquelles pousse le cornouiller fleuri dans son aire du sud de l’Ontario.
5. Préparer de la documentation à l’intention des propriétaires fonciers et des intendants des terres pour les aider à identifier le cornouiller fleuri et l’anthracnose du cornouiller.
6. Encourager la collaboration et l’intendance chez les partenaires pour mettre en oeuvre la protection de l’habitat du cornouiller fleuri.
7. Au fur et à mesure que les occasions se présentent, appuyer la protection de l’habitat des populations résistantes du cornouiller fleuri par l’entremise des programmes actuels de protection et d’intendance des terres.

Secteur d'intervention : Restauration
Objectif : Lorsque cela est possible, restaurer l’habitat et les populations de cornouiller fleuri.

Mesures :
8. Apporter sa coopération aux initiatives en place pour relier et agrandir les fragments forestiers afin d’accroître la superficie d’habitats potentiellement adéquats.
9. Étudier la possibilité d’aménager l’habitat dans l’aire de répartition du cornouiller fleuri (par ex., enlever les conifères dans les anciennes plantations de conifères) afin de promouvoir l’ensemencement, la croissance et la propagation naturels du cornouiller fleuri et d’autres espèces indigènes.
10. Développer une ou plusieurs sources de graines et de semis pour établir des peuplements de rétablissement potentiellement résistants à l’anthracnose du cornouiller et établir la distance maximale de la source où les graines peuvent être plantées.
11. Étudier la possibilité de rétablir le cornouiller fleuri dans un habitat adéquat dans des endroits déjà documentés en se servant de graines locales potentiellement résistantes. Aménager l’habitat pour conserver un milieu ouvert et limiter l’infection par l’anthracnose du cornouiller et sa propagation. (On envisagera de planter le cornouiller fleuri seulement dans des endroits dans lesquels l’anthracnose du cornouiller est absente et où le site sera aménagé de façon continue pour empêcher le couvert forestier de se refermer.)

Haut de la page

Mise en œuvre des mesures

Le soutien financier pour la mise en œuvre des mesures de rétablissement approuvées pourrait être fourni par l’entremise du Fonds d’intendance des espèces en péril, du Programme d'encouragement des exploitants agricoles à la protection des espèces en péril ou du Programme de participation communautaire à la gestion du poisson et de la faune. On encourage les partenaires en conservation à discuter de leurs propositions de projets liés à la présente déclaration avec le ministère des Richesses naturelles. Le ministère peut aussi conseiller ses partenaires à l’égard des autorisations exigées aux termes de la LEVD ou d’une autre loi afin d’entreprendre le projet.

La mise en œuvre des mesures pourra être modifiée si les priorités touchant l’ensemble des espèces en péril changent selon les ressources disponibles et la capacité des partenaires à entreprendre des activités de rétablissement. La mise en oeuvre des mesures visant plusieurs espèces sera coordonnée partout là où les déclarations du gouvernement en réponse au programme de rétablissement l’exigent.

Haut de la page

Évaluation des progrès

Aux termes de la LEVD, le gouvernement doit évaluer l’efficacité des mesures de protection et de rétablissement visant une espèce au plus tard cinq ans après la publication de la présente déclaration en réponse au programme de rétablissement. Cette évaluation permettra de déterminer si des rectifications sont nécessaires pour en arriver à protéger et à rétablir l’espèce.

Haut de la page

Remerciements

Nous tenons à remercier tous ceux et celles qui ont pris part à l’élaboration du Programme de rétablissement pour le cornouiller fleuri en Ontario pour leur dévouement en ce qui a trait à la protection et au rétablissement des espèces en péril.

Renseignements supplémentaires
Consultez le site Web des espèces en péril
Communiquez avec votre bureau de district du MNR
Communiquez avec le Centre d’information sur les ressources naturelles
1-800-667-1940
ATS 1-866-686-6072
Courriel : Ministère des Richesses naturelles Courriel
Site Web : Ministère des Richesses naturelles