Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le perce-tige d’Aweme au Canada

Résumé technique

Papaipema aweme

Perce-tige d'Aweme
Aweme Borer

Répartition au Canada : Ontario


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada

Superficie du site de l’île Manitoulin : < 1 km2
(Max. 35 000 km2 – la zone comprend le site existant et les deux sites de collecte historiques au Canada.)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue)

Sans objet – Données pratiquement inexistantes


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Sans objet – Un seul enregistrement de spécimen au cours des 70 dernières années


Superficie de la zone d’occupation (km2)

Connue : < 1 km2
(Max. 625 km2, y compris les sites historiques)


Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue)

Inconnue


Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Aucune connue


Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés

Un (également deux sites historiques)


Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Stable (un seul emplacement)


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non


Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Fragmentée et en déclin



Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population) : indiquer en années, en mois, en jours, etc.

Un an


Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles)

Inconnu


Tendance de la population totale quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue

Déclins historiques; tendance récente inconnue


S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte)

Aucun connu


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Aucune connue


La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c. à d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?

Probablement. La population est connue dans un seul site; d’après les sites connus, la population historique a été extrêmement fragmentée.


Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue)

Une population existante et deux historiques


Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non


Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

Île Manitoulin – inconnu, probablement moins de 100



Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  1. Feux de forêt
  2. Surpâturage
  3. Succession naturelle
  4. Exploitation et autres activités humaines intensives


Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : Aucune. L’espèce a peut-être disparu.


Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

On ne sait pas; peu probable.


Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Probablement


Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

On ne sait pas, mais c’est probable.


La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non, l’espèce a peut-être disparu aux É.-U.



Analyse quantitative

Sans objet


Statut existant

Manitoba et Ontario : NRH; MI et NY, NRH; MI SC
COSEPAC : En voie de disparition (2006)


Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : D1

Justification de la désignation : À l’exception d’un spécimen capturé en Ontario en 2005, la dernière collecte de ce papillon nocturne a eu lieu 70 ans auparavant. Cette espèce est connue dans seulement cinq localités à l’échelle mondiale dont trois se trouvent au Canada. Bien qu’elle soit peu connue, elle semble restreinte à un habitat rare, fragmenté et menacé. Des collectes répétées à tous les emplacements historiques n’ont pas permis de repérer l’espèce, et des collectes intensives aux environs de la plus récente occurrence n’ont pas mené à la collecte d’autres spécimens.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) :
Sans objet

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) :
La zone d’occurrence connue est beaucoup plus petite que 5 000 km2 (plus petite que 1 km2) – B1. La zone d’occupation est beaucoup plus petite que 500 km2 (plus petite que 1 km2) – B2. La population a été fortement fragmentée dans le passé, mais cette fragmentation a cessé puisque l’espèce n’existe qu’à un emplacement – a. Rien n’indique qu’un déclin est en cours. On ignore si l’espèce subit des fluctuations extrêmes quant au nombre d’individus matures.

Critère C (Petite population globale et déclin) :
Sans objet –Bien que la population existante soit probablement très petite, il n’y a pas de signe de déclin.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée):
Correspond fort probablement au critère de la catégorie « en voie de disparition », D1– Le nombre d’individus matures est sûrement inférieur à 250. Correspond également au critère « menacée », D2 – La zone d’occupation connue (inférieure à 1 km2) et le nombre d’emplacements (1) de la population sont extrêmement limités, ce qui rend ce papillon très vulnérable aux effets des activités humaines et des événements stochastiques.

Critère E (Analyse quantitative) :
Sans objet.