Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Pluvier montagnard (Charadrius montanus)

SOMMAIRE

·      Le Pluvier montagnard est un oiseau de rivage de taille moyenne. Il ne porte pas sur le cou les bandes caractéristiques de nombreuses autres espèces de pluviers. Au Canada, l’espèce se trouve à la périphérie nord de son aire de répartition et est confinée à l’extrême sud-est de l’Alberta et à l’extrême sud-ouest de la Saskatchewan. Les mentions au Canada sont localisées et irrégulières; seulement 44 observations ont été consignées depuis 1874.

·      Le Pluvier montagnard niche en terrain plat qui comporte une bonne part de sol dénudé et une végétation courte, intensément broutée ou consistant en prairie récemment brûlée.

·      La chasse commerciale antérieure au 20e siècle et la destruction d’habitat par l’agriculture sont vraisemblablement les causes premières du déclin initial du Pluvier montagnard en Amérique du Nord. Un certain nombre de facteurs peuvent menacer le Pluvier montagnard, dont l’altération de l’habitat, certaines pratiques de gestion des pâturages, les perturbations anthropiques, les fluctuations des précipitations et les pesticides.

·      Le but du rétablissement pour le Pluvier montagnard consiste à maintenir son abondance et sa répartition récentes dans le sud-est de l’Alberta et le sud‑ouest de la Saskatchewan. Il est impossible de mieux quantifier le but à cause de la rareté de l’information sur l’abondance de l’espèce.

·      On ignore si le Pluvier montagnard aura un jour une population viable et autonome au Canada; toutefois, on peut augmenter les chances de conserver le Pluvier montagnard au Canada en maintenant l’habitat qui abrite l’espèce en petit nombre et possiblement de façon sporadique.

·      Faute d’information suffisante, l’habitat essentiel n’est pas désigné dans le présent programme de rétablissement.

·      Les deux principaux objectifs à l’appui du rétablissement sont : 1) conserver d’importantes zones d’habitat par des accords d’intendance et de conservation; 2) augmenter la sensibilisation au Pluvier montagnard, à ses besoins, à son statut et aux menaces qui pèsent sur lui.

·      Diverses activités de recherche et de gestion seront requises pour atteindre ces objectifs : surveillance de l’effectif et de la répartition des couples nicheurs; identification des secteurs renfermant l’habitat essentiel; élaboration de stratégies de gestion; mise sur pied d’un programme de communication et de sensibilisation.