Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le grand corégone au Canada - Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations de statut

La Loi sur les pêches du gouvernement fédéral est la principale loi de protection des poissons et de leur habitat. Deux des paragraphes les plus souvent appliqués portent sur la protection de l'habitat du poisson et le contrôle des substances nocives. Le paragraphe 35(1) a pour objet de protéger l'habitat du poisson contre toute détérioration, perturbation ou destruction et le paragraphe 36(3) de protéger les eaux contre tout déversement de substance nocive pour les poissons et la vie aquatique. Plusieurs autres lois touchent à la conservation de l'habitat du poisson en Ontario, notamment la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999), la Loi sur les ressources en eau de l'Ontario, la Loi sur les offices de protection de la nature et la Loi sur l'aménagement des lacs et des rivières.

Le Règlement de pêche de l'Ontario, adopté en application de la Loi sur les pêches, a établi des périodes d'interdiction de la pêche au grand corégone du lac Simcoe, soit du 16 mars à la journée précédant le deuxième samedi de mai et du 1er octobre au 31 décembre, et une limite de prises de deux poissons par jour par pêcheur avec une limite de possession de deux poissons. Il n'y a pas de pêche commerciale du grand corégone dans le lac Simcoe.

Afin de conserver la souche génétique, environ 140 000 grands corégones sont ensemencés chaque année dans le lac Simcoe. Ils sont les descendants de poissons capturés dans le lac Simcoe. Au début des années 1980, des grands corégones de la souche du lac Simcoe ont été introduits dans le lac Upper Roslyn afin de créer un refuge. La situation de cette population est toutefois inconnue.

La Stratégie de gestion environnementale du lac Simcoe (SGELS) a été mise de l'avant dans les années 1970 en réaction à la dégradation de la qualité de l'eau et aux conséquences de l'eutrophisation sur l’écosystème du lac. La SGELS, initiative multilatérale, a pour but de protéger l’écosystème du bassin du lac Simcoe et d'améliorer les possibilités récréatives par le rétablissement d'une pêche viable aux poissons d'eau froide, l'amélioration de la qualité de l'eau, la réduction des apports en phosphore et la protection des caractéristiques et fonctions du patrimoine naturel.

Les Chippewas de la Première Nation de Georgina Island participent aux efforts de conservation du grand corégone du lac Simcoe en leur qualité de membres de la SGELS (voir : Lake Simcoe Region Conservation Authority, site web disponible en anglais seulement).