Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le grand corégone au Canada - Mise à jour

Répartition

Le grand corégone est largement répandu partout au Canada et dans le nord des États-Unis (Scott et Crossman, 1974). Les grands corégones du lac Simcoe (44º 25’ N, 79º 20’ O), en Ontario, constituent une population distincte. Le lac Simcoe, cinquième lac intérieur par la taille en Ontario, a une surface de 725 km² et un périmètre de 231 km. Le bassin principal du lac, y compris la baie Kempenfelt, a une profondeur maximale de 41 m et est considéré comme mésotrophe. La baie Cook, avec une profondeur maximale de 15 m, est quant à elle considérée comme eutrophe. Le lac Simcoe se situe à moins de 100 km au nord de Toronto et fait partie de la voie navigable Trent-Severn, qui relie la baie de Quinte, dans le lac Ontario, à la baie Georgienne, dans le lac Huron (figure 2). Des barrières géographiques et une série d'écluses empêchent la migration des grands corégones du lac Simcoe vers les lacs Huron et Ontario.

Au début des années 1980, alors que la population était petite et que les problèmes de recrutement limitaient la régénération naturelle, des grands corégones du lac Simcoe ont été ensemencés dans le lac Upper Roslyn (49º 15’ N., 87º 29’ O.) en vue d'assurer la conservation de la souche génétique. La situation de la population du lac Upper Roslyn est inconnu et doit être déterminé.

Figure 2. Le lac Simcoe, ses principaux affluents et quelques-uns des centres urbains.

Figure 2. Le lac Simcoe, ses principaux affluents et quelques-uns des centres urbains.