Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Chénopode glabre (Chenopodium subglabrum) au Canada

Résumé technique

Chenopodium subglabrum

chénopode glabre: Smooth goosefoot

Répartition au Canada : De l’Alberta au Manitoba

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada82 000 km²

[Estimation de SIG fondée sur un polygone convexe d’emplacements en Alberta et en Saskatchewan, en plus d’une estimation pour les deux emplacements du Manitoba qui sont isolés et en bordure de l’aire de répartition principale au Canada.]


Préciser la tendance (en déclin, stable,
en expansion, inconnue).
Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la
zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non
Superficie de la zone d’occupation (km²): Environ 23 km²
[Le nombre de quarts de sections où se trouve C. subglabrum multiplié par 0,4 km².]


Préciser la tendance (en déclin, stable,
en expansion, inconnue).
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la
zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés.

  • Alberta : 1 existant, 8 non confirmés;
  • Saskatchewan : 24 existants, 2 non confirmés, 5 probablement disparus;
  • Manitoba : 2 existants.
Préciser la tendance du nombre d’emplacements
(en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)? Non
Tendance de l’habitat : préciser la tendance de
l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat
(en déclin, stable, en croissance ou inconnue).
En déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents
dans la population : indiquer en années, en mois,
en jours, etc.).
2 mois (espèce annuelle)
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au
Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
De 5 200 à 10 000
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue. Inconnue
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte). Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre
d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Incertain, mais des fluctuations importantes sont enregistrées.
La population totale est-elle très fragmentée
(la plupart des individus se trouvent dans de
petites populations, relativement isolées
[géographiquement ou autrement] entre
lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration
réussie de < 1 individu/année)?
Non (naturellement discontinue)
Préciser la tendance du nombre de populations
(en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En déclin
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)? Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

Change d’une année à l’autre :

  • Alberta, de 200 à 300;
  • Saskatchewan, de 5 000 à 9 700;
  • Manitoba, de 75 à 100.

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Stabilisation des dunes, pâturage, lutte contre les incendies, espèces exotiques envahissantes, activités récréatives, explorations pétrolière et gazière.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis :

Dakota du Nord S1
MontanaS1
NebraskaS3
WyomingS3
Colorado, Idaho, Kansas, Nevada, Oregon, Dakota du Sud, Utah et WashingtonSNR
MichiganSNA
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible? Inconnu
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada? Oui
Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants? Non
La possibilité d’une immigration de populations
externes existe-elle?
Non

Analyse quantitative

Non disponible

Statut existant

COSEPAC : Menacée (2006)
Préoccupante (1992)

Statut et justification de la désignation

Statut : Menacée
Code alphanumérique :  Correspond aux critères de la catégorie « en voie de disparition », B2b(iii)c(iv), mais désignée « menacée » en raison d'un nombre considérable de sites dispersés sur une aire importante. Correspond aux critères de la catégorie « menacée » B2b(iii)c(iv).

Justification de la désignation

Une herbacée annuelle avec des populations fluctuantes de taille relativement petite. L’espèce est limitée aux régions d’habitats sablonneux actifs dans le sud de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba. Les risques actuels pesant sur l’espèce comprennent la stabilisation des dunes, les espèces envahissantes, l’exploitation pétrolière et gazière ainsi que les activités récréatives.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : s.o.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition », B2b(iii),c(iv), en raison de sa petite zone d’occupation, des pertes en matière de zone d’occupation et de la qualité de l’habitat, et des fluctuations importantes de la taille des populations.

Critère C (Petite population globale et déclin) : s.o. La taille de la population est > 2 500 et possiblement < 10 000, mais le pourcentage de déclin au cours des dix dernières années est inconnu en raison du manque de suivi adéquat et des fluctuations chez les populations naturelles; un déclin continu pourrait être inféré dans l’habitat en raison de la stabilisation de l’habitat par les plantes envahissantes, mais certaines populations comptent plus de 1 000 plants matures, et on ne trouve pas tous les plants matures dans une seule population.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : s.o. La taille de la population est trop grande, la zone d’occupation est > 20 km² et le nombre d’emplacements est > 5.

Critère E (Analyse quantitative) : s.o.