Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Chimaphile maculée (Chimaphila maculata) au Canada - Mise à jour

Biologie

Les feuilles de la chimaphile maculée sont persistantes et présentent de très jolies panachures le long des nervures, ce qui expose la plante à être prélevée par des personnes souhaitant la cultiver ou s’en servir dans des arrangements de fleurs séchées. En 1995, une personne qui ne savait pas que l’espèce était en voie de disparition a prélevé plusieurs tiges dans la population du ruisseau Dedrick pour en orner un milieu de table (A. Heagy, comm. pers., 1997).