Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le sclérophore givré au Canada

Sommaire de l’évaluation

Sommaire de l’évaluation – Mai 2005

Nom commun : Sclérophore givré (population de la Nouvelle-Écosse)

Nom scientifique : Sclerophora peronella

Statut : Préoccupante

Justification de la désignation : Ce minuscule lichen cryptique est très rare ou menacé dans la majeure partie de son aire de répartition mondiale. Deux des trois emplacements connus de cette espèce au Canada se trouvent en Nouvelle-Écosse. Malgré des efforts considérables pour localiser cette espèce et d'autres rares lichens calicioides dans la province, ce lichen n'est observé que sur le bois parfait des érables rouges dans la forêt de feuillus mature et ancienne. Les menaces comprennent la perte et la dégradation potentielles de l'habitat associées au déclin des écosystèmes de forêts anciennes. Toutefois, les deux populations en Nouvelle-Écosse semblent saines et se trouvent dans d'importantes aires protégées sur l'île du Cap-Breton.

Répartition : Nouvelle-Écosse

Historique du statut : Espèce désignée « préoccupante » en mai 2005. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.

 

Sommaire de l’évaluation – Mai 2005

Nom commun : Sclérophore givré (population de la Colombie-Britannique)

Nom scientifique : Sclerophora peronella

Statut : Données insuffisantes

Justification de la désignation : Ce minuscule lichen cryptique est très rare ou menacé dans la majeure partie de son aire de répartition mondiale. L'espèce a été observée dans un seul site dans la partie du centre-nord de la province où elle a déjà été trouvée sur un grand peuplier deltoïde. Bien que des efforts considérables de recherche aient été menés pour trouver des lichens dans les régions plus au sud dans la province, les efforts de recherche dans la région septentrionale où l'espèce a été observée se sont révélés insuffisants.

Répartition : Colombie-Britannique

Historique du statut : Espèce étudiée en mai 2005 et classée dans la catégorie « données insuffisantes ». Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.